Nexus Algérie : Sami Larbes reçoit !

Date:

Comme vous le voyez sur les photos ci-jointes, les invités de Sami Larbes, directeur général de Nexus Algérie, accompagné de Darius Czarnecki, étaient légion pour ces rencontres du Maghreb, fin février dernier, en marge d’EQUIP AUTO Alger ! Un magnifique plateau des plus grands noms de la distribution algérienne, rejoints par plusieurs membres Nexus International du Maroc et de la Tunisie était venu assister à une manifestation qui les réunissait avec les plus grands équipementiers mondiaux. Il suffirait de dire cela pour témoigner de l’ambition de Nexus Algérie, toutefois, nous allons vous citer quelques messages du manager et quelques rappels sur son actualité.

Tout d’abord, précisons que Nexus Algérie fondé par quatre membres historiques à savoir Mohamed Siad, Abderrezak Akroune, Fayçal Douadi et Youssef Habchi, a progressé en peu de temps pour atteindre les douze membres parmi les plus emblématiques du marché algérien (A&M Distribution, Automotors Pro, BGAP Company, BSPA, Corsma, Douadi Automotive, EMSG Mansour, Habchi Auto Distribution, Kadiri Import, Kheddache Automobile, Nord Est Auto et Siad Automotive). Leurs voisins du Maghreb regroupent également de grands noms de la distribution comme Automium, Copima, Kaufmann, Quality Parts (HD) et Standard Auto Accessoires au Maroc, FAD et Mecanica (HD) en Tunisie. Au moment où Nexus International fêtait son dixième anniversaire, il était utile de rappeler la percée assez phénoménale du groupement au Maghreb où il compte le plus grand nombre de membres, pour la région, quand il en compte 451 au niveau mondial (dont certains peuvent atteindre jusqu’à 1 000 sites). Ajoutons pour parfaire la photo de Nexus International au premier trimestre 2024, que l’ITG est présent dans 137 pays, dispose de 16 structures régionales (dont l’Algérie), 2 221 centres de distribution et presque 50 000 points de vente pour un chiffre d’affaires membres consolidé de 42 milliards d’euros.

Toujours plus de services

Fort d’une assemblée aussi importante, Sami Larbes n’a pas hésité à souligner le nombre de marques en propre destinées à la « boîte à outils » de Nexus International, dont nous nous faisons l’écho : les réseaux de garage Nexus Auto et Nexus Truck, la formation avec Nexus Academy, la marque de distribution DRIVE+ que vient de rejoindre SmartParts, Global Aftermarket Solutions, sans compter les entreprises partenaires comme Marketparts, Mobilion, Inteliam ou encore Talents4AA et Autoparts United. Autant de solutions destinées à soutenir les membres (distributeurs comme fournisseurs) et dans un premier temps à les faire se rencontrer pour déterminer leurs besoins propres. Bien évidemment, il fut question de IAMaga, l’entité dédiée à l’Afrique qui comprend déjà 68 membres et représente 15 milliards de dollars en après-vente et dont les problématiques s’énoncent aisément : la contrefaçon qui a le niveau le plus élevé au monde, l’environnement, la croissance de la Chine, la diversification d’un parc très âgé, sans compter les compétences en croissance des jeunes dont il faut s’occuper et ne pas oublier de les intégrer dans les entreprises nationales et internationales. Cela doit se traduire par différentes actions dont la lutte contre la contrefaçon, la digitalisation des entreprises et la gestion des données, le recyclage des batteries, l’Africa Talent Day (plus d’informations dans nos prochaines éditions), la création de 10 sessions de business et d’un sommet digital etc. On notera parmi les personnalités présentes, quinze fournisseurs formant le groupe des partenaires les plus représentatifs.

Sami Larbes a également mis l’accent sur Nexus Algérie dont Nexus International est aussi partenaire comme il l’est dans IAMaga, et tous deux ont investi dans Automotive Academy. Nexus Automotive Algérie a également investi dans Pimarket. Un investissement conforme aux projets du groupe qui entend créer à terme un observatoire des métiers de l’automobile grâce à la veille technologique et le suivi des marchés. Dans les projets, figurent, aussi, la formation et l’apprentissage, les réseaux de garage (qui seront lancés lorsque l’approvisionnement des PR sera plus régulier, le recensement et l’intégration de Startups et de solutions IT, l’économie circulaire (dont bien sûr les 4 R, Reman, Reuse, Repair, et Recycle), le développement d’une nouvelle enseigne, E Volt pour les véhicules électriques et d’un nouveau concept vitrage, Nexus Glass. Une pléiade de services qui fait dire à Sami Larbes : L’objectif essentiel consiste à passer du business de la pièce de rechange au business de la PR et du Service. » Simple en vérité !

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires
Related

TRADEX met l’accélérateur sur la pièce de rechange et sa marque

Ayant offert à son groupe une croissance exponentielle grâce...

Automotors-Pro : héritage et ambition au cœur du marché des pièces allemandes

Automotors-Pro, filiale de German Motors Service (GMS), se distingue...

Sarl PRO pour la première fois sur Equip Auto Alger !

Issue d’une famille de la pièce, présente en Algérie...