Mon Véhicule Auto Parts : relever les défis et les opportunités du marché des pièces détachées en Algérie

Date:

Dans l’effervescence du salon Equip Auto Alger 2024, Mon Véhicule Auto Parts se démarque comme un acteur incontournable de l’importation de pièces détachées pour véhicules allemands en Algérie. À travers les défis et les ajustements stratégiques, cette entreprise s’efforce de maintenir son leadership et son engagement envers la qualité et la satisfaction client, tout en se projetant vers un avenir prometteur dans un marché dynamique et concurrentiel.

Au sein du salon Equip Auto Alger 2024, nous avons eu le privilège de rencontrer Mon Véhicule Auto Parts, une figure bien établie dans le paysage de l’importation de pièces détachées pour les véhicules allemands en Algérie. Notre objectif était de plonger dans les dernières évolutions de cette entreprise depuis notre précédente rencontre, tout en explorant l’impact de sa participation à cet événement majeur sur son développement et sa stratégie commerciale.

Dans le cadre du salon, nous avons eu l’opportunité de rencontrer Kamel Hadj-Abderrahmane, représentant de Mon Véhicule Auto Parts, une société spécialisée dans l’importation et la distribution de pièces de rechange pour les véhicules légers de marque allemande. Cette entreprise, dont le siège est situé à Alger, s’efforce de fournir un large éventail de pièces, comprenant notamment des éléments de suspension, de direction, des composants moteurs, et bien plus encore, provenant de diverses régions telles que l’Italie, la France, l’Allemagne et la Chine, pour répondre aux besoins du marché automobile algérien dans son ensemble.

Kamel Hadj-Abderrahmane nous a introduits à nouveau dans l’entreprise, mettant en avant leur mission fondamentale en tant qu’importateur : maintenir un stock adéquat pour répondre aux commandes de leurs clients, qu’ils soient grossistes ou distributeurs. Cependant, il a souligné les défis actuels liés à la réglementation, qui entravent la visibilité du stock disponible. En conséquence, l’entreprise a dû ajuster sa stratégie en accordant la priorité aux clients générant le plus de chiffre d’affaires.

« Ces derniers temps, l’incertitude entourant la disponibilité des pièces a rendu difficile pour nous de planifier nos approvisionnements », a expliqué Kamel. « Nous avons donc été contraints de privilégier les clients qui réalisent les volumes de ventes les plus élevés. Bien que cette situation soit complexe, nous nous efforçons de maintenir un niveau de stock suffisant pour répondre à la demande de la majorité de nos clients ».

Face aux contraintes actuelles, nous avons questionné Kamel sur les perspectives de Mon Véhicule Auto Parts pour cette édition du salon Equip Auto Alger. Il a souligné que leur présence est avant tout une occasion de maintenir leur visibilité sur le marché, de renforcer les liens avec leurs clients et fournisseurs existants, tout en explorant de nouvelles opportunités avec de potentiels partenaires. Cependant, en raison des circonstances entravant le développement de nouveaux produits, l’entreprise n’a pas de nouveautés à présenter cette année.

Une chaîne de valeur tendue

Kamel a ensuite abordé un aspect crucial du marché algérien : la demande croissante malgré une augmentation significative des prix. Il a cité l’exemple des filtres, où les prix ont triplé ces derniers temps, passant de 1.000 à 3.000 dinars, pour une certaine gamme. Malgré cette hausse, la demande reste forte, incitant les importateurs à ajuster leurs marges pour atténuer l’impact sur les clients. Il a également souligné le rôle des détaillants dans cette dynamique, expliquant qu’ils ont plus de flexibilité pour ajuster leurs marges puisqu’ils vendent au détail.

Par ailleurs, Kamel a mis en avant la diversité des gammes proposées par Mon Véhicule Auto Parts, couvrant la première monte, le premium, le moyen de gamme et le bas de gamme, tout en insistant sur le maintien d’un bon rapport qualité-prix à chaque niveau.

Lorsque nous avons interrogé Kamel sur sa perception de l’édition actuelle du salon Equip Auto par rapport aux précédentes, sa réponse a été empreinte d’optimisme et de perspective : « les éditions post-Covid étaient quelque peu en deçà de celles d’avant la pandémie, mais avec cette édition 2024, j’ai ressenti un regain d’activité, et je suis convaincu que la prochaine édition sera encore meilleure ». Cette affirmation franche nous a incités à aborder un autre sujet crucial : la montée en puissance de la participation turque et chinoise au salon, et si cela représentait un risque pour les acteurs locaux.

Kamel a répondu avec assurance, soulignant que le marché est ouvert à tous et que la présence croissante des acteurs turcs et chinois ne constitue pas une menace pour les entreprises locales. Il a expliqué que bien que les Chinois aient une part de marché significative, principalement dans la gamme asiatique, leur présence dans le segment des véhicules allemands, où opère Mon Véhicule Auto Parts, n’est pas un sujet de préoccupation. En fait, il a mentionné qu’ils distribuent une marque chinoise dans la gamme allemande depuis deux décennies, et ont réussi à la faire apprécier par leurs clients grâce à un travail continu au fil des années.

Abdellah Khalil

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires
Related

Nexus Algérie : Sami Larbes reçoit !

Comme vous le voyez sur les photos ci-jointes, les...

TRADEX met l’accélérateur sur la pièce de rechange et sa marque

Ayant offert à son groupe une croissance exponentielle grâce...

Automotors-Pro : héritage et ambition au cœur du marché des pièces allemandes

Automotors-Pro, filiale de German Motors Service (GMS), se distingue...

El Hidhab Auto en pool avec l’équipe de bilsteingroup sur Equip Auto Alger

Il n’est pas si fréquent de voir un importateur...