Briks : une jeune entreprise familiale de production des plaquettes de frein

Date:

Briks, une entreprise familiale fondée par Kadri Meziane et ses deux jeunes fils, incarne l’ambition et l’innovation dans l’industrie automobile algérienne. Avec une production locale de plaquettes de frein et des projets d’expansion ambitieux, Briks se distingue par sa détermination à promouvoir le « Made in Algeria » et à créer des opportunités pour la communauté locale. Cette rencontre dévoile l’histoire touchante d’une jeune entreprise pleine d’enthousiasme, prête à marquer de son empreinte le marché de l’après-vente automobile.

Chaque édition du salon Equip Auto Alger ouvre une fenêtre unique sur le monde dynamique de l’après-vente automobile, où clients et fournisseurs se rencontrent, partagent leurs expériences et explorent ensemble de nouvelles opportunités. Ce salon n’est pas seulement un événement commercial, mais une véritable fête de l’innovation et de la passion pour l’automobile. En 2024, cette rencontre annuelle a une fois de plus été le théâtre de retrouvailles avec des partenaires de longue date et de découvertes enthousiasmantes de nouveaux acteurs du marché.

Parmi ces nouveaux venus, une entreprise a particulièrement capté notre attention : Briks. Spécialisée dans la production des plaquettes de frein, Briks se lance sur le marché avec une ambition claire et une détermination sans faille. Cette jeune société, qui démarre en trombe, a choisi de se concentrer dès le début sur la production locale de ses produits. Fondée par un passionné de l’automobile, Briks incarne l’audace et l’innovation, apportant une nouvelle dynamique à l’industrie des pièces de rechange en Algérie. Leurs premiers pas dans ce domaine prometteur sont marqués par un engagement fort à offrir des produits de qualité supérieure, tout en soutenant l’économie locale. C’est avec un mélange d’enthousiasme et de curiosité que nous avons rencontré l’équipe de Briks, découvrant une entreprise qui, bien que nouvelle, semble déjà prête à laisser une empreinte durable dans le secteur.

L’émergence de nouveaux producteurs locaux dans le domaine de l’après-vente automobile est une source de satisfaction et de fierté pour l’industrie algérienne. Parmi eux, Briks, une entreprise toute récente fondée il y a à peine deux mois, se démarque déjà. Dirigée par Kadri Meziane et ses deux jeunes fils, dont le cadet n’a que 20 ans, cette entreprise familiale incarne l’ambition, l’engagement, et la volonté de contribuer au développement local. Kadri Meziane, fort de ses 23 années d’expérience dans l’importation de pièces de rechange, a décidé de se lancer dans un nouveau défi : la production de plaquettes de frein.

Son objectif est clair : promouvoir les produits locaux et rivaliser avec les acteurs déjà bien établis du marché. Kadri Meziane, un homme d’affaires dans la cinquantaine, a diversifié ses activités dans l’importation de divers secteurs, y compris celui des pièces de rechange. Visionnaire et persévérant, il a reconnu l’opportunité offerte par l’actuel climat économique en Algérie, où l’État encourage fortement la production locale. « Produire en Algérie, c’est non seulement plus rentable, mais c’est aussi une manière de contribuer à notre économie nationale », a-t-il expliqué avec passion. Aujourd’hui, grâce à des politiques favorables, le pays met à disposition des entrepreneurs locaux les ressources nécessaires pour développer des produits « Made in Algeria », renforçant ainsi l’indépendance et la résilience économique de l’Algérie.

Une histoire de famille

L’histoire de Briks est une histoire de famille, de vision et de détermination, et elle est bien partie pour devenir un exemple inspirant de succès dans le paysage industriel algérien.

Kadri Meziane, en racontant son parcours, partage une vision ancrée dans l’expérience et l’héritage familial. « Après 23 ans passés à parcourir le monde pour l’importation de pièces de rechange et d’autres activités, notamment en Thaïlande, à Taïwan, en France, en Chine et dans de nombreux autres pays, j’ai décidé de créer cette entreprise », nous a-t-il confié avec un regard empreint de détermination. « Mon objectif principal est de préparer le terrain pour mes fils, de les initier au monde des affaires et de leur transmettre les rênes de l’entreprise ».

Il poursuit, expliquant comment cette nouvelle aventure est aussi une opportunité de fusionner son riche bagage professionnel avec les aspirations de la nouvelle génération. « Je reste bien sûr à la direction de l’activité, surtout que c’est une nouvelle entreprise qui n’a que quelques mois. Je vais profiter de mon expérience et de mes contacts pour développer rapidement le projet. En parallèle, j’apprends à mes deux fils le métier pour faire de ce grand projet, à mes yeux, un projet familial de grande envergure. » Kadri Meziane, en conjuguant tradition et innovation, ambitionne de bâtir une entreprise pérenne et prospère, enracinée dans le tissu économique algérien tout en étant tournée vers l’avenir.

Expansion : vers une production 100% locale

L’usine de Briks, inaugurée en janvier 2024, est implantée à 3 km de Bordj Bou Arreridj, sur une superficie de 2.500 mètres carrés. Actuellement, elle emploie 40 personnes et se distingue par une production entièrement locale, bien que les matières premières soient encore importées. « Nous fabriquons tout sur place, en utilisant des moules et quelques matières importées d’Allemagne pour le moment », nous a expliqué Kadri Meziane. Pour lancer rapidement la production, l’achat des matières premières s’est avéré nécessaire, mais Kadri a des projets ambitieux pour l’avenir.

« La production de ces matières premières est réalisable ici, c’est d’ailleurs l’objet de notre prochaine extension d’usine », a-t-il ajouté. « Nous avons commandé des machines hautement sophistiquées qui découpent au laser et offrent une finition exceptionnelle. Entre-temps, nous avons commencé la construction de l’extension de l’usine pour accueillir ces équipements. Avec cette expansion, le nombre de nos employés augmentera, atteignant 120 personnes ». Kadri Meziane est résolu à faire de Briks une entreprise pionnière dans la production locale, contribuant ainsi à l’essor de l’industrie automobile en Algérie tout en créant des emplois et des opportunités pour la communauté locale.

L’entreprise vend ses produits aux grossistes, qui les distribuent ensuite aux détaillants. Toutefois, Kadri Meziane prévoit d’ouvrir prochainement un magasin Briks en tant que vitrine directe de l’entreprise. « Nous distribuons nos produits en gros et super gros. Par exemple, le deuxième jour du salon, nous avons reçu un client avec qui nous avons signé la commercialisation de nos produits à Ain M’lila. Nous avons également rencontré de nombreux autres clients potentiels. L’objectif de ce salon est de nous faire connaître et de développer notre réseau de distribution. La production est déjà en place, et nous la développons encore. Maintenant, nous explorons les voies qui feront de nos produits des références très connues et demandées sur le territoire algérien », a expliqué Kadri Meziane.

Grâce à cette stratégie, Kadri est convaincu que Briks ne tardera pas à se faire un nom dans l’industrie des plaquettes de frein, en s’appuyant sur une production de haute qualité et une distribution efficace pour répondre aux besoins du marché algérien.

Une jeune entreprise pleine d’enthousiasme, ayant déjà participé à deux salons majeurs, dont la Foire de la production algérienne et Equip Auto Alger 2024. Déterminée à se faire rapidement un nom sur le marché grâce à la qualité de ses produits, elle vise à s’imposer dans la catégorie des plaquettes de frein haut de gamme. « Nous avons assisté aux deux salons jusqu’à présent et nous n’hésiterons pas à en rejoindre d’autres. La première foire dédiée à la production locale était intéressante, mais Equip Auto Alger a été encore plus captivant. Et je peux vous dire que ces quatre jours dans ce Salon sont plus bénéfiques que toute une semaine dans le salon de la production locale. Ici, nous recevons des professionnels, des experts du métier, des connaisseurs. La plupart des gens que nous avons reçus ont célébré nos produits, que ce soit pour l’emballage soigné ou la qualité de la pièce. Il y a des connaisseurs qui ont leurs techniques pour faire la différence entre les bonnes plaquettes de frein et les mauvaises en termes de qualité », a expliqué Kadri Meziane.

Malgré sa jeunesse, l’entreprise aspire à une croissance rapide. Kadri Meziane a révélé que l’extension de l’usine est prévue pour l’année prochaine, afin de pouvoir produire les matières premières en interne et de proposer un produit 100% algérien. Grâce à cette expansion, Briks espère non seulement améliorer son offre mais aussi renforcer sa position sur le marché local en proposant des plaquettes de frein de haute qualité entièrement fabriquées en Algérie.

Abdellah Khalil

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires
Related

Fabcom et Liquatti, de la fabrication algérienne aujourd’hui capitale !

Toujours en recherche de développements, Aissam Attia investit en...

FTB accroît sa production de pièces automobiles en injection plastique

« Il faut toujours viser la lune, car même en...