Des outils de pros pour un travail de pro

Des outils de pros pour un travail de pro

C’est un fait : les garages, au Maghreb, sont encore, pour leur grande majorité, sous-équipés. Pour pallier cet écueil et proposer toujours plus d’équipements et d’outils de diagnostic, les équipementiers jouent à fond la carte de l’innovation. A l’instar de Delphi Produits Solutions & Services qui imagine ses outils et équipements autour du moteur, tant pour les interventions classiques que pour les opérations complexes.

Disposer de données chiffrées et exhaustives sur les taux d’équipements des garages en Algérie et au Maroc, même lorsque l’on s’appelle Delphi, cela tient du miracle. Difficile, en effet, de savoir avec précision si les garages ont tous les équipements adéquates, outils de diagnostic compris, pour intervenir convenablement sur des automobiles de plus en plus complexes. Seule certitude, en revanche, pour Mehdi Baumel, Directeur des ventes Moyen-Orient et Afrique du Nord, Delphi Solutions Produits & Services : « Le taux d’équipement, bien qu’en augmentation, reste très inférieur à ce que l’on peut trouver en Europe. Aujourd’hui, on s’aperçoit que les ateliers ont un déficit d’équipements de garage ou de diagnostic ».

De fait, à moins d’appartenir aux quelques réseaux de réparation installés sur les territoires – mais encore peu nombreux – la plupart des garagistes n’ont manifestement pas aujourd’hui les taux d’équipements suffisants pour réaliser toutes les interventions sur tous les véhicules. Pire, les garages, par manque d’informations et de formation, vont souvent vers l’équipement le plus simple, le moins coûteux, voire, et c’est plus grave, vers des équipements de diagnostic de contrefaçon ainsi que des bancs d’essai de qualité inférieure. « Ils sont peu équipés, c’est un fait. Ils ont tendance à aller vers un outil simple, peu coûteux avant de favoriser les capacités de l’outil, donc au détriment de la qualité de l’intervention, même si l’on sent une prise de conscience sur le sujet. Nous nous apercevons qu’il y a une demande de plus en plus forte et croissante pour des outils d’équipementiers reconnus et permettant des performances importantes dans le cadre du diagnostic du véhicule », explique cependant Mehdi Baumel. Pour Delphi donc, sans un équipement au minimum syndical, point de salut. Et la liste n’est pas très longue : un outil de diagnostic électronique, un autre de diagnostic électrique, et enfin, un outil de diagnostic hydro-mécanique. « Ensuite, l’utilisation d’outillages de dépose-repose permet de garantir que le composant déposé et son emplacement sur le moteur restent réutilisables, sans oublier bien sûr la documentation technique qui peut guider aussi bien les opérations de diagnostic, que l’intervention de dépose-repose. Les garages sont friands de notes techniques, notamment si elles sont en français. Tous ces éléments sont valorisés dans notre catalogue de diagnostic papier ou au format pdf. », ajoute Mehdi Baumel.

Des nouveautés pour permettre aux garagistes de mieux s’équiper

Alors, pour soutenir les garages et leur offrir la possibilité de réaliser toutes sortes d’interventions, même les plus complexes, sur les véhicules, Delphi Solutions Produits & Services propose, en permanence, pléthore de nouveautés. Et l’année 2018 ne fera pas exception à la règle. Dès le début de l’année prochaine donc, Delphi lancera le DS Nano. Un outil de diagnostic permettant une large démocratisation puisqu’il se concentre avant toute chose sur les fonctions essentielles du véhicule. « Le DS Nano nous semble particulièrement adapté aux marchés du Maghreb et doit servir de tremplin aux garages, pour aller vers des outils de diagnostic plus complets », souligne Medhi Baumel.

De manière plus spécifique, pour les ateliers de réparation qui souhaitent faire uniquement du diagnostic et du test, les produits de Delphi font florès. Ainsi, le Sabre CRi Master, récemment commercialisé, offre une solution de test des porte-injecteurs Common Rail, précise, rapide et accessible. De son côté, l’équivalent du Sabre CRi en version GDi – dont la commercialisation est prévue courant 2018 – est la première solution de test d’injection directe essence GDi de la marque Hartridge, présentée en avant-première dans sa version prototype à l’occasion du salon Equip Auto de Paris. Concrètement, le banc utilise la même plateforme, les principaux systèmes d’exploitation, et la même interface logicielle que le Sabre CRi Master et le Toledo, mais il a été programmé et adapté spécifiquement aux différentes conditions requises pour tester les systèmes d’injection GDi haute pression et autres types d’injecteurs essence. La commercialisation de ce dernier né de la gamme Hartridge est prévue courant 2018. Enfin, toujours pour les professionnels du diagnostic et du test, Delphi propose le Toledo HEUi Master, toujours sous la marque Hartridge. Un outil de test haute précision et haute-vitesse, utilisant la même génération de plate-forme toutes marques que le Sabre CRi Master, mais spécialement conçu pour la réparation et le diagnostic des systèmes HEUi. « Fourni avec une large gamme de plans d’essai et utilisant le logiciel intuitif Magmah, le Toledo est un banc d’essai clé en main offrant la qualité Hartridge à un prix attractif », précise Mehdi Baumel.

Venir en aide, également, aux spécialistes

Certainement parce que cela fait partie intégrante de son ADN, Delphi se positionne aussi auprès des spécialistes de l’injection, avec, notamment, deux nouveaux outils : le LP35 et le HD3000. Sous ces noms de code un peu barbares se cachent deux solutions permettant aux professionnels d’intervenir en toute simplicité sur des systèmes d’injection pourtant ultra complexes. Ainsi, le LP35, conçu pour le technicien, est-il un testeur particulièrement rapide, fiable et abordable, qui permet de mesurer les systèmes basse pression pour tous types d’applications. « Avec un seul outil, vante Mehdi Baumel, les techniciens peuvent donc effectuer une analyse de pression rapide et précise sur une large gamme de pressions positives et négatives, tant en statique qu’en mode dynamique ». Le HD3000 quant à lui, est un kit de diagnostic « hydromécanique » haute pression pour tous les types de véhicules ou toutes les technologies d’injection de carburant. Il peut être utilisé sans changer les paramètres du calculateur moteur ou déposer les systèmes d’injection permettant ainsi d’économiser un temps précieux pendant le diagnostic et l’entretien. Conçu pour simplifier le diagnostic des défaillances des systèmes d’injection haute pression diesel et essence d’aujourd’hui et de demain, le HD3000 de Delphi permet aux techniciens de diagnostiquer tous les systèmes d’injection (y compris Common Rail, GDi, EUI et EUP) sur un véhicule, à l’aide d’un outil unique et économique…

Bientôt des ateliers connectés ?

Bref, difficile dans de telles circonstances, d’imaginer que l’un des leaders de l’injection, équipementiers de premier rang, et fortement implanté sur les marchés du Maghreb, ne vienne pas en aide aux professionnels afin de les « pousser » à mieux équiper leurs ateliers. De là à imaginer, peut-être, qu’avec tous ces outils de dernière génération mis à leur disposition les réparateurs marocains et algériens puissent basculer dans l’ère de l’atelier connecté, il n’y a qu’un pas… Mais pour l’heure, il s’agit d’un vœu pieux puisque se pose encore la problématique de la connexion Internet, inimaginable dans certaines régions de ces pays. Un constat que confirme Mehdi Baumel : « En effet, peu de garages sont connectés à internet, ou utilisent uniquement internet dans le cadre de l’utilisation de leur outil de diagnostic ». Avant d’ajouter : « Avant de parler de connectivité, il faut s’assurer que les professionnels disposent déjà des basiques à savoir : l’accès à l’information et à la formation. Tout cela peut effectivement être accéléré grâce à la connectivité mais il faut d’abord s’assurer que la base est en place. Et pour cela, nous pouvons nous appuyer sur le distributeur dans le cadre d’une démarche « train the trainer », c’est-à-dire : former le distributeur pour que lui-même puisse former localement ». Dont acte.

  Ambre Delage

Réagir

Your email address will not be published.