Huilex mise sur le conseil et la formation des clients

Date:

Produit» de l’Ansej, comme il le dit, Huilex est née en 2007 avec comme activité principale le conditionnement des lubrifiants et des graisses industrielles, qui s’est vite complétée par la fabrication de produits d’entretien automobile comme les liquides de refroidissement, les lave-glaces, les mousses, les shampoings et autres produits pour l’entretien des voitures tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. En 2012, Brahim Oughanem passe un nouveau cap « Nous sommes passés aux produits de l’industrie spécifique avec un partenaire, Quaker Houghton France (commerce de gros de produits chimiques) dont la maison mère se présente comme leader mondial des fluides. Nous faisons le conditionnement ici des produits ». De l’industrie à l’auto, il n’y a qu’un pas qu’il franchit aisément….

Depuis 2012 sur le marché automobile

Patron d’une Eurl comme il aime le rappeler, et étant son seul patron, Brahim Oughanem n’hésite pas à se diversifier et à rejoindre les rangs des fournitures de l’automobile. Pour cela, il prend un partenaire pour distribuer les marques Addinol et Ravenol. Outre la qualité des produits, ils se met à militer pour la bonne utilisation des produits lubrifiants et se présente en tant que conseil : « Il existe un marché potentiel insuffisamment développé en Algérie, un grand business qu’il faut explorer : les huiles de synthèse ne sont pas fabriquées en Algérie. Il faut faire comprendre la valeur ajoutée de ces huiles aux clients, des huiles qui sont adaptées aux motorisations ! Nous sommes là pour les conseiller pour leur expliquer ce qu’elles apportent au bon fonctionnement du moteur, et pour l’économie qu’elles procurent in fine parce qu’il y plus d’espaces entre les vidanges et moins de déchets, ce qui est aussi bon pour l’environnement. Ces deux marques ont une grande notoriété en Allemagne et elles méritent un grand développement en Algérie. Quand je dis que je fais du conseil, c’est bien pour expliquer et promouvoir la marque et la garantie de la qualité, on sait de quoi on parle. »

Conseil et formation

« On voit bien sur le marché qu’il y a peu d’opérateurs qui ajoutent le conseil à la vente alors que nous c’est véritablement notre atout majeur. C’est pourquoi, nous n’hésitons pas à faire des formations, à fournir des PLV, des supports marketing en appui, pour accompagner nos clients et les aider à convaincre leurs propres clients. Nous avons bien commencé à pénétrer le milieu des centres autos comme les Speedy, Sovac Volkswagen, les ateliers de maintenance et bien sûr quelques distributeurs. »

« En réalité, nous nous focalisons sur les ateliers, parce que nous essayons d’éviter les intermédiaires qui, trop souvent, ne donnent pas d’informations ou de préconisations. Cela représente plus de travail, mais c’est plus en rapport avec la qualité de service qu’on veut donner à des marques de qualité ».

Et quand on lui demande quels sont ses objectifs, il est tout aussi convaincu : « Nous allons monter une usine de blending. J’estime que le climat va dans le bon sens. Nos produits sont dans le secteur de l’entretien et on arrive à obtenir à peu près ce qu’on veut pour satisfaire nos clients. »

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

FTB accroît sa production de pièces automobiles en injection plastique

« Il faut toujours viser la lune, car même en...

ALSAFA FILTRES : une ambition intacte et des projets pleins la tête !

Plutôt discrète, l’entreprise dédiée à la fabrication de filtres...

Matador Energy : de l’importation à la production de batteries en Algérie

Matador Energy, un pilier dans l'industrie des batteries pour...