NPS s’offre l’italien IPS Parts

NPS s’offre l’italien IPS Parts

Grâce à cette acquisition lui ouvrant les portes du marché italien, NPS (Nippon Pièces Services) poursuit sa croissance externe, tout en multipliant les partenariats à travers le monde. Un lancement effectué sur Autopromotec.

NPS semble en effervescence depuis quelque temps, ou plutôt, la holding Sofidest détenue par Olivier et Jean-François Desmet, les patrons de Nippon Pièces Services, dont le siège se situe dans le nord de la France. Une holding qui a fait parler d’elle au moment du rachat, de WebDealAuto en mars dernier, sans compter la plateforme de Nord Distribution, forte de 4 000 m² de stockage. Les frères Desmet auraient-ils la folie des grandeurs pour, simultanément, s’attaquer au marché de la vente par Internet, se doter d’infrastructures logistiques très importantes, et acquérir un acteur italien spécialisé, comme eux, dans la distribution de pièces automobiles asiatiques (japonaises, et coréennes notamment) ? En fait, si l’on regarde bien la trajectoire de NPS, depuis ses origines, ses derniers mouvements s’inscrivent parfaitement dans une croissance mesurée et adaptée aux fluctuations du marché. Leur mode de fonctionnement, déjà, se voulait différent, associant filiales et franchises pour gagner des parts de marché un peu partout dans le monde. De manière dispersée ? Sans aucun doute et assumé !

En effet, on ne trouvera pas, chez eux, de mappemonde avec des petits drapeaux de diverses couleurs en fonction d’un timing de conquête pré-établi, cependant, on découvrira des dossiers à l’étude, de prétendants à la franchise dans tel ou tel pays, ou de candidats à de nouveaux partenariats, ou encore de sujets d’acquisition potentiels pouvant s’ouvrir sur la création d’une filiale. Ou comment gérer l’opportunité avec prudence et opiniâtreté…

Une complémentarité bien comprise

Augmenter les volumes pour devenir plus compétitifs face à une concurrence de plus en plus active (en France, notamment), accroître les capacités logistiques pour accompagner le développement vers les pays du Maghreb et vers les DOM TOM expliquent, sans aucun doute, les rachats de WebDealAuto et de la plateforme Nord Distribution. De la même façon, reprendre la société IPS Parts participe de la même stratégie, à savoir se donner les moyens de prendre des parts de marché en s’appuyant sur de solides complémentarités. IPS, en effet, née en 2003, et ne comprenant que 4 salariés, occupait une place de choix dans le marché de la distribution de pièces asiatiques (japonaises, coréennes et américaines) grâce à un habile partenariat avec un réseau de 30 plates-formes. Le siège, lui-même, se situe dans un large entrepôt partagé avec Tricar, qui assure la distribution des pièces commercialisées par IPS Parts (entre autres).

Jusqu’à aujourd’hui, l’entreprise italienne gérait 18 familles de produits, un portefeuille de produits grande vente qu’il fallait étoffer rapidement, au regard des demandes de la clientèle. NPS Group, quant à lui, traite plus de 220 familles de produits, de la pièce la plus courante à celle de faible rotation. Avec les beaux volumes réalisés dans les pièces les plus courantes par IPS, NPS accroît ses capacités d’achat et devient très compétitif dans de nombreux secteurs comme la plaquette de frein, tout en restant le spécialiste reconnu pour sa largeur de gamme. En outre, NPS s’appuiera, en Italie, sur le réseau de plateformes pour assurer la distribution de toutes ses gammes !

A noter que NPS a acquis 75 % des parts de IPS, les 25 % restants appartenant au réseau de plates-formes, une solution idoine pour assurer un partenariat pérenne et … opérationnel de suite !

Un développement en continu

Parallèlement, Jean-François et Olivier Desmet poursuivent leur déploiement à l’international, à commencer par la réouverture de Saint Martin, qui avait vu leur succursale complètement détruite par le cyclone Irma. Aujourd’hui, c’est via une franchise que renaît NPS à Saint Martin, en ce mois de juin, dans un pôle auto d’envergure. Du côté de la Réunion, ce ne sont pas moins de 5 magasins qui portent les couleurs de NPS tandis que NPS Martinique prend une dimension bien plus importante, sous la houlette de GBH (Groupe Bernard Hayot) qui détient la franchise pour la Réunion et la Martinique. Et pendant ce temps, à Fretin, l’équipe de NPS continue d’assembler des gammes pour coller aux attentes des différents marchés… et observer toutes les opportunités qui pourraient se présenter !    

Réagir

Your email address will not be published.