Prinz, le blanc et la lumière !

Date:

Nous avons un stand un peu plus petit que d’habitude sur ce salon, nous confie Kaci Hamrioui, mais il fait plus grand, grâce à la blancheur qui signe désormais notre design global et qui plaît à notre clientèle. Une clientèle qui est venue très nombreuse sur Alger. Nous exposons sur Dubaï – c’est là que nous avons testé notre nouveau stand – et nous sommes vraiment contents de la fréquentation sur ce salon plus modeste que son homologue des Emirats. Je ne peux même pas établir de profils particuliers des visiteurs tant nous en avons reçus, nous avons des visiteurs de tout le territoire, de toutes les zones géographiques, des professionnels de la revente, de la distribution, des garagistes… Vraiment cela fait plaisir de retrouver une affluence pareille sur Alger. En plus, le fait que nous ayons pour la première fois sur Alger notre stand plus lumineux, grâce au blanc que nous avons choisi pour notre nouvelle charte, joue bien son rôle de promoteur de Prinz qui s’est encore développé ».

De nouvelles cartes

Bien que, comme tout le monde, Prinz ait eu à souffrir des conditions d’approvisionnement, après les problèmes du Covid, l’entreprise ne s’est pas arrêtée, pour autant, d’aller de l’avant. Cela s’est traduit par l’arrivée de Meat & Doria dans le portefeuille de Prinz, une arrivée qui ravit Kaci Hamrioui : « Meat & Doria, c’est une marque extraordinaire, un vrai puits de produits ! ». Prinz a également intégré, cette fois-ci en exclusivité, la marque GEM OIL pour le Maghreb : « Cela faisait un moment que nous cherchions une belle marque pour la graisse. Le fait que nous soyons agent exclusif pour le Maghreb va nous permettre de lui donner une vraie visibilité. Parallèlement, nous sommes toujours agent officiel de Clas ».

Bien sûr, en plus d’être agent pour quelques marques, Prinz poursuit le développement de sa marque et accroît le nombre des familles de produits, en frein (disques et plaquettes), en amortisseurs en liquide de refroidissement, et en huiles, sans compter les pièces d’origine constructeurs… et pardon pour les oublis.

La reconnaissance, rapide !

S’il est un facteur qui ne quitte pas la définition de Prinz, c’est bien le concept de projet ! Alors que Kaci Hamrioui confesse qu’il y a eu des moments difficiles liés à la situation conjoncturelle, il ne peut pas s’empêcher de révéler ses ambitions : « Nous sentons que sur le marché, il manque encore des produits comme l’AdBlue par exemple et nous allons continuer à chercher les pièces et produits qui sont manquants ou peu distribués sur le marché algérien. Nous allons, comme à notre habitude, donner le meilleur de nous-mêmes à nos clients et continuer à être fidèles à nos valeurs. Prinz existe depuis 5 ans seulement. 5 ans et nous sommes reconnus partout, notre nom a trouvé sa place. Pour un jeune exportateur c’était inespéré et nous encourage à poursuivre. Nous continuons notre croissance aussi en Afrique et un peu au Moyen-Orient, mais notre marché phare reste l’Afrique et il y a encore beaucoup à faire ».

Hervé Daigueperce 

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Automotive Academy s’ancre dans le paysage de la formation professionnelle

Avec le retour de l’importation de véhicules de plusieurs...

EQUIP AUTO ALGER : C’est parti !

Suite à une modification de planning de la SAFEX...

SIVEHA, nouveau salon de l’auto à ORAN

1ère édition du salon des véhicules thermiques, électriques et...

30 demandes d’installation d’usines reçues !

Selon APS, Algérie Presse Service, que nous citons intégralement :« Trente...