SIAD prend la carte Flex pour l’Algérie

SIAD prend la carte Flex pour l’Algérie

Soucieux de fournir des solutions et des outils aux réparateurs mécaniques et aux carrossiers, les Etablissements Siad distribueront la marque d’électroportatifs Flex, très prisés, entre autres, par les detailers.

Ils avaient exposé l’an dernier et voulaient s’appuyer sur un grand du secteur. Voilà qui est fait avec les Etablissements Siad, connus pour la diversité de leur offre. Avec la marque Flex, les Etablissements Siad répondent aux besoins d’interventions sur les carrosseries notamment, en proposant un catalogue d’outils portatifs très conséquent. « Nous avons repris notre distribution, en direct dans les pays du Maghreb », commente Pascal Porte, directeur commercial de Flex, « et souhaitions nous appuyer sur un partenaire reconnu en Algérie. Nous avons trouvé un accord avec les Etablissements Siad et sommes très heureux de participer, sur leur stand, à Equip Auto Alger. » Il n’y a pas que les carrossiers traditionnels qui s’intéressent aux machines de Flex, il y a, aussi et surtout, tous les detailers, nombreux en Algérie, qu’on pourrait qualifier de préparateurs de carrosserie, ou plutôt de passionnés de la qualité de peau des véhicules. Les detailers sont nés aux Etats-Unis et ont conquis tous les territoires où l’on aime la voiture sans rayures, sans bosses, luisante, rutilante… En Europe, le concept s’est bien exporté – sauf en France où l’on prend moins soin des véhicules selon les professionnels – et bien sûr au Maghreb où l’attention portée à sa voiture est bien connue. « Les detailers connaissent notre marque et savent que nous avons la meilleure lustreuse, nous n’avons pas besoin de les convaincre » assure Pascal Porte. L’après-vente des machines sera assuré par Siad, dont plusieurs techniciens seront formés par la société Flex, qui peut désormais se consacrer à la recherche de distributeurs au Maroc et en Tunisie.

Parallèlement, Siad a, également, intégré un nouveau fournisseur en équipements de protection individuelle avec la marque Grippaz. Le modèle phare se présente sous la forme d’un gant nitrile de qualité supérieure « présentant une robustesse, un confort et une adhérence exceptionnels. Idéal pour la mécanique, le Grippaz 249 utilise un composant organique de nitrile spécialement formulé pour fournir d’excellentes performances en contact avec l’essence, les huiles, le diesel, la javel, les graisses, l’hydroxyde de sodium, les détergents et solvants ». Et il est sans latex, pour ceux qui sont sujets aux allergies à cette matière.

Mohammed Siad pense sérieusement aux réseaux de garages

Sur Equip Auto Alger, Mohammed Siad se montrait catégorique quant à la responsabilité de l’importateur distributeur dans la montée en compétence des garagistes, comme il le dit lui-même : « Lorsqu’on choisit une grande qualité dans les gants de protection pour les mécaniciens, pour éviter qu’ils se blessent, nous prenons soin de lui et ressentons la même responsabilité vis-à-vis de l’avenir de son atelier, de son garage. Nous savons qu’ils doivent monter en compétences pour suivre les nouvelles technologies, qui intègrent les véhicules. Or, chez les indépendants, il n’y a pas les obligations des constructeurs pour les formations en continu. C’est donc à nous, importateurs et distributeurs de pièces et d’équipements, de prendre cette responsabilité, ce rôle. Il faut accompagner les garagistes indépendants à se mettre à niveau et c’est notre devoir de le faire. En outre, nous allons changer de système de fonctionnement et nous tourner vers le mécanicien « docteur ». C’est lui, en effet, qui préconise les bonnes pièces qu’on va lui vendre, et sur lesquelles nous nous engageons quant à la qualité. Dans le prolongement de cette mutation, nous allons reprendre notre concept de formation dans notre site d’Oran. Nous voulons le redémarrer avec les garages, en définissant une nomenclature des métiers qualifiants. Nous disposons de tout ce qui est nécessaire pour le faire bien et nous présenterons notre concept aux institutionnels. Parallèlement, nous pensons sérieusement à l’instauration d’un réseau de garages dans le cadre de Nexus Algérie, parce qu’il est clair que si nous voulons protéger l’avenir des garages, il faut les faire monter en compétences, et pour cela il faut qu’ils s’inscrivent dans une démarche globale. Les garagistes vont sentir le besoin de s’équiper, de bénéficier de formations (en gestion d’atelier, comme des stocks), de services, ils voudront la disponibilité des produits et des marques, et la livraison à domicile, sans compter les DMS, etc. Et tout cela est proposé dans les réseaux de garage VL et PL de Nexus. Nous pensons aussi que les jeunes algériens veulent se lancer dans de nouveaux métiers et nous souhaitons les épauler en ce sens, les aider dans la création de start-ups etc. C’est un métier noble et nous devons le soutenir ». L’année sera très garage chez Siad !

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.