Nouvelle gamme de disques de frein bi-matière chez Bosch

Nouvelle gamme de disques de frein bi-matière chez Bosch

Parce que les systèmes des freinage doivent être plus performants (véhicules toujours plus rapides et lourds), Bosch a choisi d’intégrer, il y a quelques années, une haute teneur en carbone dans ses disques de frein car cela permet de diffuser la chaleur sur l’ensemble de la surface de friction du disque en évitant les chocs thermiques et autres distorsions. Ils peuvent ainsi absorber une plus grande chaleur lors des phases de freinage intense qui réduit le risque de fading. Les distances de freinage ne sont pas compromises et la durée de vie du disque est allongée par rapport à un disque classique. Aujourd’hui Bosch franchit une étape supplémentaire et enrichit son catalogue de 28 références de disques de frein bi-matière. Ceux-ci ont été développés pour répondre aux fortes sollicitations des véhicules à caractère sportif ou pour les automobilistes les plus exigeants. Le principe de la bi-matière est de dissocier la partie fixation de la partie friction afin d’éviter le risque de voilage et de fissuration.

La partie friction est composée de fonte lamellaire renforcée par une haute teneur en carbone qui améliore la résistance à l’usure. La partie fixation (le bol) est en aluminium et est rivetée sur le disque, ce qui permet de limiter les déformations, cause de vibrations et d’inconfort. L’utilisation de l’aluminium pour le bol du disque de frein permet également de réduire le poids du disque d’environ 20%, et donc de faire des économies de carburant. Quant à l’assemblage, il est réalisé à l’aide de rivets en inox qui permettent de dissocier les déformations du disque et du bol tout en assurant une très bonne transmission du couple de freinage. Adoptée par BMW en série, cette nouvelle technologie répond aux besoins des véhicules haut de gamme et aux exigences de réduction de la consommation de carburant.

Réagir

Your email address will not be published.