Le Groupe Elsecom installateur agréé de kits G.P.L.

Le Groupe Elsecom installateur agréé de kits G.P.L.

Soucieux du pouvoir d’achat des automobilistes algériens et conscient des atouts du pays, le Groupe Elsecom, dirigé par Ahmed Bensoltane installe des kits de transformation des véhicules en GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié. Agréée par l’Etat, l’entreprise permet à l’automobiliste de bénéficier des subventions de l’Etat et de profiter d’un carburant nettement moins cher à la pompe !

Décidément, le Groupe Elsecom ne cesse de révéler une grande énergie et une capacité à dépasser les limites que les crises successives et les nouvelles règles imposent à tous. Rappelons-le, Elsecom, c’est, à l’origine, un concessionnaire automobile distribuant les marques Ford Trucks, Daewoo, Tata, Isuzu, et Ford, pour lesquelles, aujourd’hui, il assure toujours l’entretien et les réparations, respectant ainsi les partenariats qui le lient aux constructeurs. Cependant, depuis que les importations ont été arrêtées, les entretiens de marques se font plus rares. D’où l’idée de travailler la pièce multimarque – en plus des pièces constructeurs des marques qu’il représente, en commercialisant sur tout le territoire algérien, Bosch, Champion et Drivex. Mieux encore, Ahmed Bensoltane s’est engagé sur la voie de la réparation multimarque en développant le réseau Bosch Car Service pour lequel il a investi en matériel, équipements et personnel qualifié. De là à réfléchir à une autre manière de servir le marché multimarque, il n’y a qu’un pas, et celui-ci s’appelle G.P.L. Il pourrait paraître curieux de s’engager dans le GPL quand, de toutes parts, on chante les louanges du véhicule électrique… Mais c’est le bon sens et le pragmatisme qui ont – fort heureusement – présidé à ce choix comme le suggère Djafer Abderezak, directeur du service après-vente du Groupe Elsecom : « Il est vrai que tout le monde s’intéresse au véhicule électrique, cependant, son développement dépendra de l’importation des véhicules, or, aujourd’hui, elles sont suspendues. Avant que l’on voie un nombre raisonnable de ces véhicules circuler en Algérie, il faudra attendre quelques années, alors que le GPL est disponible de suite et présente de très nombreux avantages ».

Plus économique, plus propre et national !

Avant de nous détailler les prestations d’installation des kits GPL, Djafer Abder n’hésite pas à nous rappeler une évidence : « L’Algérie est riche en gaz et en pétrole, ce dont on a besoin pour le GPL, et il n’est pas besoin d’infrastructures lourdes pour que ce carburant se développe rapidement. L’ajout des pompes spécifiques dans les stations-service a déjà été amorcé depuis longtemps pour livrer un carburant beaucoup moins cher au litre ou au kilomètre parcouru que l’essence ou le gasoil. Autant profiter des atouts du pays plutôt que de se ruer vers le VE qui demande des infrastructures importantes, des installations de bornes de recharge et surtout des coûts d’acquisition des véhicules très élevés. » Il est vrai qu’un dinar au kilomètre vaut le coup, mais combien vaut l’installation ? 

C’est encore un atout du pays ! En effet, l’installation du kit dans un établissement agréé par l’État comme le Groupe Elsecom, coûte à l’automobiliste 35 000 dinars alors que l’addition réelle se monte à 70 000 dinars. Mais pour favoriser l’emploi d’énergie plus propre et afin de protéger l’environnement, le gouvernement finance la moitié du montant en versant à l’automobiliste les 35 000 dinars restants dus. Une aubaine qu’il ne faut pas laisser passer d’autant qu’elle vous amène vers une économie annuelle conséquente ! Votre véhicule est plus propre et son utilisation vous coûte nettement moins cher ! Le succès sera au rendez-vous. Déjà, au moment où nous échangions avec Djafer Abderezak et Mme Sonia Ait Mohand chargée de la clientèle service après-vente, soit deux semaines après le démarrage de l’activité, les automobilistes se pressaient pour réserver ! Comme le Groupe vient de lancer l’activité, difficile d’évaluer le nombre de véhicules qui seront équipés par jour. Cependant, le directeur après-vente sait que l’atelier Kit GPL a une capacité de 44 véhicules par mois, la cadence étant actuellement de 14 véhicules, et les pronostics bien plus hauts ! 

Un savoir-faire de haut niveau 

Installer des Kits GPL ne relève pas de la connaissance classique du mécanicien, aussi, Elsecom a envoyé quatre de ses techniciens supérieurs assister à une formation spécifique au GPL auprès d’un de ses fournisseurs. Déjà rompus à l’entretien multimarque (mécanique et électrique) et au savoir-faire technique avec les Bosch Car Service, les mécaniciens se sont vite mis à la maîtrise de cette nouvelle pratique. Et leur savoir-faire est reconnu puisque les premiers clients ne sont pas ordinaires, ce sont les chauffeurs de taxi ! Evidemment, le gouvernement les privilégie puisque ce sont eux qui roulent le plus et sont censés polluer le plus. D’où les efforts de l’Etat pour que les subventions soient en priorité distribuées aux grands rouleurs. Parallèlement, il faut savoir que pour qu’un véhicule soit éligible à la transformation au GPL, il faut qu’il soit en bon état, c’est un impératif. D’où un nécessaire contrôle de l’état du véhicule et d’éventuelles réparations avant. Cela assure à l’automobiliste une mise à niveau de son véhicule, à l’instar d’une révision et génère du trafic dans l’atelier puisque s’il y a des réparations à effectuer l’équipe demande au propriétaire s’il valide le fait de réparer ou non. L’atelier gagne en travail et en notoriété. Une vraie relation gagnant gagnant et un parc plus propre !

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.