Alger calque le modèle espagnol

Alger calque le modèle espagnol

Un nouveau système de contrôle et régulation routière sera opérationnel dès septembre prochain. Faisant suite aux études techniques réalisées, Alger s’apprête à se doter des outils technologiques de pointe pour améliorer les systèmes de contrôle et de régulation de la circulation a indiqué un responsable, en marge d’un séminaire organisé par le CNPSR et la société Mobtal, autour de l’expérience espagnole en matière de promotion du partenariat public-privé dans le cadre de la prise en charge de différentes questions liées à la sécurité routière. Pour ce faire, et mettre en œuvre les décisions concernant le domaine de la sécurité routière, une délégation nationale à la sécurité routière, sera prochainement installée, au niveau du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. Cette nouvelle entité aura également à charge de rendre compte de toutes les actions qui n’ont pas été entreprises.

Pour rappel, le projet de jumelage algéro-espagnol, a été initié en 2005, et financé par l’Union européenne (UE) dans le cadre du Programme d’appui à la mise en oeuvre de l’accord d’associations entre l’Algérie et l’UE (P3A), visant principalement à juguler le phénomène des accidents de la route.

Réagir

Your email address will not be published.