Yenmak se crée une belle place en Algérie

Date:

On reconnaît de loin ses couleurs, preuve s’il en était besoin de sa notoriété déjà bien ancrée dans le secteur de la pièce automobile. Précisions, de la pièce automobile et non pas seulement de la pièce de rechange, parce que le groupe, fondé en 1965, fabrique également pour la première monte. Pourtant, on parle (trop) peu de cette très belle entreprise de bientôt 500 personnes. Une opportunité pour s’y attarder puisque sur Equip Auto Alger, à côté des dirigeants de General Auto Pièces, se tenaient les représentants de Yenmak, dont Bailo Diallo, directeur général Yenmak Engine Parts, une illustration de leur accompagnement de leurs distributeurs et aussi, pour nous, une belle opportunité d’en savoir plus. Yenmak a été fondé en 1965 comme on l’a dit, par la famille Kahvecioglu, et reste une entreprise familiale ! « Nous restons non seulement une entreprise familiale, déclarent-ils, et nous ne sommes pas un sous-traitant de plus comme on en voit beaucoup dans le monde de l’équipement automobile. Au contraire, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous livrons la première monte en Europe (comme Volvo et Deutz) et que nous disposons actuellement de deux usines en propre, l’une produisant des pistons, l’autre des cylindres avec presque 500 personnes. En plus de ces deux familles de produits, nous livrons également sur le marché de la rechange des produits issus d’usines partenaires observant les mêmes critères de qualité que nous. C’est ainsi que nous proposons à l’Aftermarket des segments, des coussinets, et des filtres que nous commercialisons sur les cinq continents dans une centaine de pays avec nos produits.

Le moteur et son environnement

« Nous commercialisons tout ce qui concerne le moteur et son environnement, poursuit  Bailo Diallo, et c’est pourquoi nous avons choisi de nous appuyer sur une entreprise de professionnels à quoi nous avons accordé l‘exclusivité. Nous avons la garantie 100 000 kilomètres, ce n’est pas un petit avantage et c’est pourquoi il nous faut un partenaire exclusif qui sait ce qu’il change et pourquoi. Notre distributeur n’est pas seulement un fournisseur pour ses clients, c’est un technicien, un professionnel de la pièce moteur. De la même façon, nous avons étendu nos gammes de manière à pouvoir offrir toute la pièce moteur parce que nos clients veulent pouvoir compter sur toute la gramme avec un seul interlocuteur. Ils veulent toute la ligne et nous nous efforçons de répondre en élargissant la gamme au fur et à mesure. »

Parallèlement, Yenmak et General Auto Pièces accorde une très grande attention à la formation, une démarche assez logique pour des acteurs spécialistes du moteur. C’est pourquoi, Yenmak a mis au point une formation pour une dizaine de tourneurs à la fois qui visiteront l’usine, bénéficieront d’un séminaire de formation pour présenter les produits. Cette action s’accompagnera d’un suivi sur Internet de manière à ce que les mécaniciens bénéficient au fur et à mesure des formations qu’ils souhaitent effectuer. « Nous allons démarrer cette démarche très prochainement avec les plus fidèles de la marque ! »

Et ce n’est pas Mohamed Oughlici qui dira le contraire, puisque non seulement c’est un fidèle, mais c’est aussi un promoteur de la marque, comme en attestent ces propos : « Nous travaillons depuis 2019 la marque et nous n’avons eu aucun retour, aucun défaut, nous pouvons comparer en termes de qualité les produits Yenmak à ceux des grands groupes Premium que nous connaissons bien. » D’ailleurs, la marque est référencée par les plus grandes marques, ce qui n’est pas un hasard.

Des objectifs de conquête audacieux

« Nous serons leader dans les 5 ans à venir sur ce marché » assure-t-on chez Yenmak en précisant quelques données : « Notre plus gros chiffre d’affaires est réalisé en Europe et le premier pays est l’Allemagne, suivi par l’Italie, deux marchés très exigeants en termes de qualité ! Et si l’on considère l’Algérie, les chiffres témoignent d’eux-mêmes pour montrer combien nos produits sont appréciés. C’est pourquoi, nous pensons prendre une belle place sur le marché et c’est aussi en ce sens que nous fournissons beaucoup d’outils et de supports à notre distribution. Comme nous garantissons l’exclusivité, notre distributeur défend davantage la marque et nous faisons en sorte de l’accompagner le mieux possible. Et comme il le dit lui-même, bénéficier du produit original se veut déjà un atout majeur, ce n’est pas un produit made in on ne sait pas où. Là les usines sont reconnues et bénéficient de toutes les normes ISO (Bureau Veritas) TSE (la norme officielle turque) et les certifications pour le marché américain. D’ailleurs, les produits de complément proviennent également d’usines certifiées TSE. »

Et comme les bonnes nouvelles ne viennent pas seules, Bailo Diallo nous a annoncé le lancement d’un nouveau produit fin 2023 avec une diffusion sur le plan national. Il nous faudra attendre encore un peu pour connaître ce produit-surprise… hd

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

FTB accroît sa production de pièces automobiles en injection plastique

« Il faut toujours viser la lune, car même en...

ALSAFA FILTRES : une ambition intacte et des projets pleins la tête !

Plutôt discrète, l’entreprise dédiée à la fabrication de filtres...

Matador Energy : de l’importation à la production de batteries en Algérie

Matador Energy, un pilier dans l'industrie des batteries pour...

Huilex mise sur le conseil et la formation des clients

Produit» de l’Ansej, comme il le dit, Huilex est...