Ital Express en Algérie depuis 1983…

Ital Express en Algérie depuis 1983…

Distributeur de pièces détachées pour véhicules industriels indépendants, Ital Express pourrait bien accroître sa présence au Maghreb sous la houlette de son dynamique et tout aussi discret président, Patrice Claverie.

On avait assisté, en 2012, à la reprise d’Ital Express par Patrice Claverie, alors patron de Corteco France – qu’on continuait à appeler là-bas Meillor ! – une reprise sous forme d’adoubement par l’ancien propriétaire désireux de prendre sa retraite et soucieux de transmettre son entreprise à un personne capable de partager son idéal. Aujourd’hui, on dirait que ça a matché entre eux, en 2012, on a simplement remarqué que les deux hommes étaient sur la même longueur d’onde. Le fondateur de l’entreprise avait très vite pensé à l’export et l’une de ses premières destinations fut l’Algérie, après il y eut moults changements, mais le Maghreb et l’Afrique restent des territoires de prédilection pour Ital Express qui dessert par ailleurs nombre de pays. Parce que le modèle fonctionne, il a été bien défini et se transforme en fonction des besoins des clients mais sans toucher à son ADN.

Une évolution sagement maîtrisée mais rapide

Lorsqu’il arrive à la direction d’Ital Express, Patrice Claverie qui connaissait bien l’entreprise de Châlons en Champagne pour la servir en Corteco, en sait les atouts fondamentaux, à commencer par la diversité de l’offre. Pièces poids lourds certes, mais sans privilège, les pièces d’équipementiers première monte côtoient les pièces des constructeurs en bonne intelligence, tout ce qui est demandé sur un poids lourd devant être disponible pour les clients, qu’ils soient transporteurs, garagistes, loueurs, flottes etc. Cela ne s’est pas fait en un jour… En effet, la société née en 75 avait déjà su anticiper sur les véritables enjeux du métier et était passée de spécialiste de pièces pour poids lourds italiens – d’où son nom – à généraliste dès 1991 après avoir inclus dans le portefeuille produits les pièces pour tracteurs agricoles et avoir amorcé l’export. Patrice Claverie savait ce qu’il avait en mains et connaissait également la puissance de l’adaptation au marché et de la diversification. C’est pourquoi, un an après son arrivée, et face aux problèmes des transporteurs, il n’hésite pas à se lancer dans la distribution des pièces pour véhicules utilitaires – en plus de celles pour PL et tracteurs, intégrant marque après marque afin de proposer les meilleurs catalogues qui soient (il est connu pour avoir édité des catalogues par marque !). La croissance interne fonctionnant à merveille, il se tourne vers la croissance externe pas à pas, mais sans s’arrêter.

Une succession d’acquisitions

En 2017, Patrice Claverie apprend qu’un de ses concurrents dans le Lyonnais abandonnait son point de vente, s’y intéresse et rencontre deux personnes avec qui le courant passe. La reprise se fait et Ital Express prend position dans un nouveau territoire. Une nouvelle expérience pour Patrice Claverie dont la méfiance pour les plates-formes rejoint son désir de maîtrise de l’outil… Ayant mis le pied dans le développement hexagonal, il décide de couvrir le territoire en s’appuyant sur six commerciaux terrain alors que, jusque-là, seule la réputation d’Ital Express suffisait comme « commercial ». En 2019, il rachète Consogarage à Toulouse, ouvrant une nouvelle zone de chalandise et une nouvelle activité puisque l’entreprise commercialise des équipements et du matériel de garage qui viennent rejoindre le portefeuille de produits d’Ital Express. En 2020, remontant à l’Ouest, le très discret Patrice Claverie s’implante dans ce territoire en reprenant Anjou Diffusion, qui renforcera le domaine de la pièce agricole. On ne sait pas où ira faire ses prochaines courses Patrice Claverie, mais ce qu’on a pu voir c’est que le patron d’Ital Express ne se contente pas de croître (le CA dépasse les 50, millions d’euros), il accroît la légitimité de l’entreprise par un service de grande qualité et une promesse tenue, éléments majeurs quand on travaille dans la pièce poids lourd. Avec 45 000 références en stock, 8 500 m² de surface de stockage, Ital Express réussit la gageure de gérer 1 000 commandes par jour (livrées en J+1) en s’appuyant d’une part sur 40 collaborateurs in situ, répartis par marque et par métier. Aujourd’hui, ce sont plus de 8 000 clients qui font appel à Ital Express, des clients qui viennent pour tous types de pièces même des parebrises à l’exception des batteries et des pneumatiques. Des clients qui viennent de partout, de 40 pays à ce jour, notamment d’Afrique du nord, d’Espagne ou de Pologne. Il est fort à parier que sur le continent africain, Ital Express devrait élargir son rayon d’actions de manière notable. C’est ce qu’on lui souhaite.

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.