Douadi Automotive toujours sur la pente ascendante « Nous sommes plus que des fournisseurs d’équipements, nous sommes des providers de solutions »

Date:

Sur Equip Auto Alger, Douadi Automotive faisait la part belle aux marques et solutions que l’entreprise consolide dans un esprit de complémentarité. Hichem Rahmoune, Directeur commercial pièces de rechange, équipements et piles commente pour nous la croissance maîtrisée d’une société adhérente et actionnaire de Nexus Algérie, distributrice de Distrigo, commercialisant pièces de rechange, équipements de garage, batteries et lubrifiants. Une pléiade de produits répartis dans des départements bien définis. Focus.

Saisissant Hichem Rahmoune entre deux rendez-vous, Algérie Rechange a voulu en savoir plus sur l’évolution de Douadi Automotive et sa diversification qui semble prendre un tournant majeur. Récemment, le groupe s’est doté de nouveaux bâtiments, a accru de façon considérable ses ressources humaines et attaque de nouveaux marchés en consolidant sa base. Pour Hichem Rahmoune, l’évolution suit son cours : « Depuis 2022, nous nous sommes dotés d’une activité complémentaire en devenant également un hub Distrigo, plus exactement, le Hub Distrigo Est. Cette démarche entre dans notre stratégie de développement et de complémentarité de nos offres sur la rechange. Nous sommes, bien sûr, historiquement connus pour la commercialisation de la pièce de rechange, la batterie et les lubrifiants, plus récemment, nous avons ajouté l’équipement de garage et avec Distrigo, nous amplifions notre offre en pièces, tout en venant sur le marché de l’animation des réseaux de garage. L’ensemble de ces activité forme un tout cohérent et si cela requiert beaucoup de travail, cela va dans le sens de l’apport en service clients. Il suffit de noter la nouvelle dynamique que l’arrivée du concept Distrigo a apporté à notre développement tant en externe qu’en interne pour montrer que la décision était au final attendu par notre environnement clients. Cela nous aide à accroître l’intérêt pour nos produits classiques et ajoute en nouveautés. En outre, nous nous sommes facilement intégrés dans l’offre globale Distrigo puisque nous commercialisons déjà des pièces constructeurs avec les pièces Renault par exemple. Aujourd’hui, nous proposons les pièces Renault, Peugeot, Citroën, Fiat, Opel du côté des constructeurs, les pièces équipementiers, la marque Eurorepar, et, également notre marque Partech ».

De Distrigo à Partech en passant par Autel

Que l’on veuille diversifier les activités, représenter une grande marque comme Distrigo, marque du Groupe Stellantis, s’avèrent des objectifs bien compréhensibles, cependant il faut intéresser le dit constructeur. Nous avons posé la question à Hichem Rahmoune, une question qui, loin de le déstabiliser, lui procure l’opportunité de mettre en avant la société, lui à qui fait entièrement confiance le fondateur et président Fayçal Douadi : « Nous avons été choisis pour notre réputation, pour notre savoir-faire et aussi pour nos investissements permanents dans la croissance et l’innovation. Douadi Automotive est présent sur le marché depuis 2008 et, tout en restant une entreprise familiale, a su capter l’intérêt de partenaires de renom, de grands internationaux dont la qualité des produits et services était reconnue partout dans le monde. La qualité des produits, la diversité des produits et la confiance des équipementiers depuis toutes ces années ont parlé pour nous ! Par ailleurs, nous avons acquis une grande expérience de la distribution de pièces, y compris des pièces constructeurs, cela nous différencie de beaucoup de nos compétiteurs. J’ajouterais que s’il manquait encore quelque chose, le fait que Monsieur Douadi n’ait pas hésité à investir fortement dans un nouveau site qui comprend, outre le nouveau siège, 8 500 m² de stockage ! Un investissement d’autant plus parlant que la situation économique en Algérie et mondiale n’y incitaient pas. On peut dire que Distrigo ne sait pas tromper puisque notre première année en tant que Distrigo s’est traduite par l’obtention des meilleurs résultats ! Comme je l’évoquais, cela est dû au fait que beaucoup de nos clients connaissaient les pièces constructeurs grâce à nous et qu’ils ont apprécié d’avoir accès à un panel beaucoup plus large. Ajoutons que nous avons renforcé les équipes terrain et logistique pour gagner en efficacité et en « productivité » et notamment en accueillant des managers expérimentés et en donnant des responsabilités accrues aux personnes de Douadi qui montraient leur implication dans la croissance et les nouveaux projets. »

En ce qui concerne Partech, la marque de distribution de Douadi Automotive, là aussi, cela constitue une voie de complémentarité en ajoutant aux consommables, lubrifiants et lubrifiants, des pièces techniques : « Nous avons reçu un très bon accueil pour ces nouvelles familles de produits techniques. C’est un axe de développement à part qui nécessite beaucoup de recherches et de nouveaux contrats fournisseurs mais qui apporte une nouvelle carte à notre offre globale. Pour ce faire, nous nous sommes entourés d’un responsable de développement terrain pour tout ce qui est technique. Nous savons que cela va prendre du temps parce que c’est vraiment nouveau pour nous mais la bonne nouvelle, c’est que le parc continue de vieillir et que nous avons le temps d’assurer une progression pas à pas. Ce qui ne nous empêche pas, a contrario, de nous intéresser aux produits et solutions d’avenir » commente Hichem Rahmoune, qui évoque Autel et les bornes de recharge électrique…

Ne négliger aucune piste…

Revenons sur la représentation du fabricant d’outils de diagnostic Autel… Douadi Automotive nous avait étonnés en ajoutant les équipements d’ateliers à son catalogue, en prenant Clas comme partenaire et en mettant en place des show-rooms. Aujourd’hui, il complète son catalogue avec les outils de diagnostic d’Autel (leader mondial dans le domaine) et surtout n’hésite pas à se lancer sur le marché des bornes de recharge, un domaine où on ne l’attendait pas. En effet, le véhicule électrique ne représente pas une voie très exploitée actuellement ! Pourtant, Hichem Rahmoune n’adhère pas à notre point de vue et nous explique : « Cela fait deux ans déjà que nous travaillons avec Autel en outils de diagnostic, et cela fonctionne. Les bornes électriques se sont ajoutées à leur offre et nous avons tout de suite adhéré parce que le marché aura besoin de solutions pour les véhicules électriques en outils, en maintenance, en réparation et en bornes de recharge. Ce que l’on essaie de faire chez Douadi Automotive, c’est d’apporter la bonne solution au bon moment et pour ce faire, il faut anticiper. Pour nous le développement ne s’arrête jamais. On améliore les infrastructures, on embauche des collaborateurs (nous sommes plus de 50 maintenant) et on ne néglige aucune piste. Nous avons commencé les solutions atelier avec Clas, et nous poursuivons avec eux pour les solutions pour véhicules électriques et hybrides. Autel accompagne cette dynamique avec les équipements qui viennent en complément et avec les bornes. En réalité nous disposions de solutions clés en mains de l’atelier de réparation automobile, pour les véhicules thermiques, hybrides et électriques. Et s’il nous manque des éléments, nous trouverons d’autres fournisseurs.

Il faut ajouter que ce qui a fait notre force dans l’équipement de garage, là où on ne nous attendait pas, c’est que nous avons opté pour le porte à porte. Nous avons choisi ce mode de commercialisation, parce que nous avons senti le besoin des mécaniciens, des responsables d’atelier de discuter avec nous des achats qu’ils voulaient faire en équipements. Nous sommes plus que des fournisseurs d’équipements, nous sommes des providers de solutions et nous le revendiquons. Cependant, il ne faut pas se tromper, nous ne voulons pas être un collectionneur de marques, bien au contraire. Notre stratégie c’est d’accompagner les garages en leur fournissant ce dont ils ont besoin, nous le faisons en pièces détachées (il nous manque encore les pièces constructeurs pour véhicules allemands), en batteries (nous sommes vraiment bien placés sur la batterie premium) sur les lubrifiants et sur les équipements d’atelier et d’outils de diagnostic pour intervenir sur les véhicules anciens comme sur les nouveaux et nous serons prêts pour les générations futures. Au fur et à mesure, nous consolidons l’offre en fonction de ce que réclame le marché, rien de plus et c’est déjà beaucoup. Et nous voulons être connus pour la qualité de tout ce que nous proposons ».

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

FTB accroît sa production de pièces automobiles en injection plastique

« Il faut toujours viser la lune, car même en...

ALSAFA FILTRES : une ambition intacte et des projets pleins la tête !

Plutôt discrète, l’entreprise dédiée à la fabrication de filtres...

Matador Energy : de l’importation à la production de batteries en Algérie

Matador Energy, un pilier dans l'industrie des batteries pour...

Huilex mise sur le conseil et la formation des clients

Produit» de l’Ansej, comme il le dit, Huilex est...