TB Automotive s’installe à Alger

TB Automotive s’installe à Alger

Faisant partie du paysage de la pièce automobile depuis 1982, grâce à une présence forte à Ain M’LILA, TB Automotive dispose, désormais, d’une belle structure à Alger dans le quartier de Dar El-Beida / El Merdja. Une succursale dotée de grandes ambitions portées par son fondateur, Tarek Boukhenoufa. 

TB Group ressemble peu à ses confrères et concurrents, tant l’histoire de la famille se montre singulière. En effet, en 1982, le père de la famille acquiert un petit magasin de pièces automobiles animé par six employés. Très vite le magasin engrange de bons résultats, alors que de nombreuses opportunités se pressaient sur le marché de la rechange. Des opportunités qui donnaient aussi à certains des ailes, mais pas forcément de la droiture. C’est pourquoi l’entreprise familiale se focalise sur les pièces de qualité et sur une rapidité de service et acquiert ainsi une solide notoriété qui allait servir très vite à leur déploiement sur l’ensemble du territoire national. Entre ouverture et besoins de maintenir les véhicules en état le plus longtemps possible, le marché se montre porteur à ceux qui le travaillent dans les normes. Dès les années 2000, alors que la tendance est à l’acquisition d’un second véhicule dans le foyer, TB Automotive dispose de nombreux magasins de détail et de trois entrepôts à l’Est et au Nord du pays et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 8 millions de dollars. Fin 2001, TB Group couvre l’essentiel du pays et fournit 1 500 revendeurs indépendants, tout en livrant à partir de quatre entrepôts, quelque 4 000 revendeurs dans toute l’Algérie. Le plus spectaculaire dans le Groupe réside dans le fait que chacun des six enfants décide de monter sa propre structure, son propre groupe. C’est ainsi que Tarek Boukhenoufa s’attache à construire un groupe fondé sur trois activités distinctes, la pièce automobile bien entendu, mais aussi la chocolaterie et la construction, domaines auxquels on peut rattacher également la logistique. Aujourd’hui, au siège, à Ain M’Lila se concentre le plus grand établissement en pièces automobiles, qui vient de s’adjoindre une grande succursale à Alger. « Il faut être à Alger », commente Tarek Boukhenoufa qui a pris son temps pour dénicher l’endroit adéquat…

Promouvoir la qualité

En toutes choses, TB Automotive s’attache à la qualité, du produit, certes, et aussi des services. Ce qui explique le temps accordé à choisir l’emplacement le plus adapté pour mieux accueillir les clients et assurer les livraisons sur le grand Alger, comme nous le rappelle Tarek Boukhenoufa : « Lorsque j’ai décidé d’installer un établissement à Alger, j’ai pris le temps de trouver le meilleur emplacement pour accueillir l’activité. Maintenant que nous avons trouvé l’endroit, nous démarchons les clients et prospects grossistes que nous pouvons servir grâce à une structure complète et opérationnelle. Il nous reste encore du travail à accomplir, mais la Covid-19 nous a ralentis dans la mise en œuvre. Aujourd’hui, nous pouvons satisfaire nos clients ».  

Issu de l’ADN familial, le gros du portfolio de pièces (8 000 en stock sur 21 000 gérées !) se compose de pièces pour véhicules asiatiques et notamment coréens. L’intégration des gammes pour véhicules français se fera tranquillement, puisque c’est le gros du marché. Cependant, il y a aussi beaucoup de monde sur les véhicules européens et, parallèlement, les véhicules coréens et asiatiques, ne cessent de prendre des parts de marché. La spécialisation en véhicules coréens / asiatiques s’avère donc un bon choix. Raison pour laquelle Tarek Boukhenoufa continue d’élargir ses gammes en entrant de nouveaux fournisseurs comme Bosch, principalement pour la partie asiatique bien sûr (en 2022, TB Automotive devrait distribuer plus de familles de l’équipementier allemand). TB Automotive travaillant déjà les grandes marques internationales comme Valeo, SM, etc. en provenance d’Europe, de Chine et de Corée. Pour les batteries, TB Automotive distribue les marques Manbat, Bosch et leur propre marque Valvoo qui se fraie un bon canal en Algérie en ce moment. L’élément commun de toutes les marque reposant sur la qualité. La preuve, sur la seule batterie, le taux de retour est de – 0,1 % (batterie tombée !). « Le fait que nous n’ayons pas de retour constitue un atout majeur auprès de notre clientèle de professionnels » commente Tarek Boukenoufa, qui poursuit : « Et pour lui donner encore plus de sécurité, nous n’hésitons pas à lui accorder 1 % de remise supplémentaire de garantie. C’est la preuve que nous sommes convaincus de la qualité de nos produits ! »

Il faut ajouter que le patron de TB Automotive se montre intraitable sur la qualité des produits et donc de la traçabilité. Les pièces proviennent des fabricants en direct et lorsque ce n’est pas possible, les approvisionnements se font chez les regroupeurs de genuine parts, comme le rappelle Tarek Boukhenoufa qui précise : « Même lorsqu’il s’agit de pièces importées de Chine, ou plus généralement d’Asie, nous sélectionnons les fournisseurs de premier plan et de qualité premium. Nous sommes réputés pour cela. Nombre de nos clients viennent chez nous parce qu’ils font d’abord confiance en la marque TB Automotive, s’ils ne connaissent pas la marque de l’équipementier et ils se sentent en sécurité. Nous sommes, d’une certaine manière, une caution de qualité pour eux. Il nous arrive même d’effectuer des campagnes de rappel pour valider la qualité des produits et cette démarche contribue à la réputation de l’entreprise. »

Un service dédié à la pièce de carrosserie

Pas facile de traiter la pièce de carrosserie, encombrante et fragile, et pourtant TB Automotive la commercialise, un peu pour la même raison, que l’entreprise avait choisi les pièces asiatiques : c’est plus compliqué, mais il y a moins de concurrence. Peu d’importateurs se lancent dans cette activité risquée et nécessitant des investissements importants. « Il est plus facile d’importer un grand container de filtres, et les petits importateurs iront plutôt sur cette famille de produits », remarque le responsale des ventes d’Alger Seif Eddine Sahli. Il est vrai qu’en plus de l’investissement financier et du nombre de références, il faut gérer l’espace pour les recevoir, les stocker et les réexpédier sans qu’elles ne prennent des coups. C’est pourquoi chez TB Automotive, on leur a consacré un très grand espace à l’étage pour qu’elles ne soient pas en contact avec un chariot élévateur ! Et de la place, il y en a, puisque sur cette seule succursale, on compte 1 400 m² de hangar sur un site de 2 200 m².  Ce qui leur permet de tout avoir ou presque puisque dans le portfolio ne manquent que les accessoires et les vitres ! Les rotations ne sont pas aussi élevées que dans les pièces classiques mais les marges sont plus conséquentes. Pour revenir sur les stocks, il faut comprendre que c’est une spécialité maison qui leur a bien servi pendant la pandémie, comme nous l’explique Tarek Boukhenoufa : « Comme nous avions des stocks importants, nous avons pu tenir le choc pendant la pandémie et pourtant cela a été particulièrement difficile de gérer en même temps les investissements effectués pour l’installation et la période d’arrêt due à la Covid-19. Notre stratégie consiste à ne pas nous laisser surprendre par une crise et c’est pourquoi nous anticipons sur les commandes à venir par la constitution de stocks. Cela coûte cher mais se rentabilise en entretenant la fidélisation de nos clients, assurés de trouver chez nous ce dont ils ont besoin. Bien sûr, comme tout le monde, nous sommes touchés par la hausse des prix des transports, de l’énergie, des matières premières que nous devons répercuter en partie sur nos clients, mais le marché tient bon et nous faisons en sorte d’être partie prenante de ce marché en investissant et en privilégiant toujours la qualité. »

Hervé Daigueperce 

Réagir

Your email address will not be published.