Bareche recentre ses activités sur la pièce de rechange

Bareche recentre ses activités sur la pièce de rechange

Leader sur le marché de la rechange, le Groupe Bareche (SFB) piloté par Riadh Bareche sait être pragmatique et adapter catalogue produits et services en fonction des mutations du marché afin de poursuivre la rentabilité de l’entreprise et sa pérennité. Echos.

Alors qu’il évolue entre les deux mondes, de la pharmacie – secteur pour lequel il consacre beaucoup d’efforts et d’investissements – et les produits automobiles, Riadh Bareche ne perd pas de temps en conjectures et change la feuille de route si celle-ci ne répond plus à ses attentes. Ainsi, du côté des pneumatiques, attaqués par une concurrence asiatique féroce, Riadh Bareche a préféré opérer des coupes franches comme il nous l’explique : « Cela fait un an déjà que nous abandonnons une partie de l’activité. Il ne sert à rien de se battre sur le marché des bas de gamme, dont les prix sont tellement attaqués, que continuer à les proposer est devenu contreproductif. Nous avons ainsi mis de côté 50 % de notre offre pour conserver la partie Premium, avec Kumho, notamment. Nous faisons le même constat avec les lubrifiants. Leur marché a baissé mécaniquement par le fait que les véhicules ont moins roulé, et aussi parce que les chantiers se sont arrêtés, laissant les engins à l’arrêt. Mais ce qui a mis à mal le marché, c’est l’arrivée de nouveaux entrants qui ont obtenu des agréments. A force de multiplier les acteurs et la concurrence, la part de chacun se réduit. En revanche, la situation reste très différente dans la pièce et c’est pourquoi, j’ai misé sur ce secteur et les résultats donnent raison à cette stratégie ».

La pièce, le nouvel Eldorado de Bareche

Allant a contrario de l’effet volume, l’attention de Riadh Bareche s’est reportée sur la valeur ajoutée et la marge. Pourtant, il augmente encore les capacités de stockage : « Même pendant cette période de crise sanitaire, la demande en pièces de rechange automobiles a été forte. Nous avons concentré nos efforts sur les produits rentables et développé, parallèlement, notre marque de distribution KTJ afin de couvrir toutes les attentes du marché. C’est ainsi que nous poursuivons des partenariats forts avec des équipementiers de renommée mondiale et présents en première monte comme NTN SNR, LuK ou Elring, par exemple, et nous nous approvisionnons aussi auprès des équipementiers automobiles chinois leaders sur leur secteur. Les chinois fabriquent désormais des produits de haute qualité à des prix plus attractifs que certains européens. Nous avons, ainsi, intégré la famille des amortisseurs sous notre marque et comptons dans les 300 000 ventes par an ! Le domaine de la pièce automobile fluctue sans arrêt et le marché ne cesse de demander des produits nouveaux. A nous de répondre correctement à ses appels en distribuant des produits de qualité. Nous avons progressé de manière exponentielle sur la pièce depuis début 2020, preuve, s’il en était besoin, que le marché reste demandeur. Il faut rappeler que nous avons étoffé également nos gammes de produits ». Par ailleurs, il semblerait que la nouvelle stratégie de Riadh Bareche portant sur le développement de la pièce en comprimant les secteurs du pneumatique ou du lubrifiant, ait aussi profité des bouleversements liés aux nouvelles réglementations et aussi des remaniements chez ses confrères les plus importants. Mais surtout Riadh Bareche, et son directeur commercial, Mohamed Tahar Lahmer, ont su maintenir une qualité de service qui tend à disparaître, comme le délai de paiement accordé à 30 jours, tout en accroissant le nombre de clients en portefeuille. Rien à dire, Riadh Bareche sait évoluer sur ce marché de la pièce qu’il connaît si bien !

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.