Automechanika : de la réparation aux nouvelles mobilités

Date:

Entre le futur de l’automobile et les exigences liées à l’intervention sur les véhicules d’aujourd’hui, Automechanika consacrera une attention particulière aux secteurs de la réparation et de la mobilité.

Blockbuster des manifestations dédiées aux pièces et à l’équipement automobile, Automechanika Frankfurt se prépare à une édition extrêmement riche tant par la qualité et la diversité de ses exposants (les plus nombreux au monde à moins qu’Automechanika Shanghai n’ait dépassé son créateur originel), que par la pluralité de l’offre métiers. Il est vrai que le nombre de halls et de m² a de quoi donner le tournis mais surtout l’organisateur tente de circonscrire la boucle de la vie du véhicule jusqu’à en dessiner son avenir avec la thématique phare de cette édition «Tomorrow’s Service & Mobility». Dans la FestHalle les fabricants d’automobiles, sous-traitants et start-ups présentent des solutions et produits porteurs d’avenir des secteurs connectivité, entraînements alternatifs, conduite automatique, services de mobilité et smart data analytics, etc.

Focus sur des produits et solutions d’avenir

En première mondiale, l’on découvrira l’ORTEN E 75 AT équipé d’un entraînement entièrement électrique, d’un fourgon en construction légère et d’une plate-forme qui, malgré son entraînement 100 pour cent électrique, dispose de 30 pour cent de charge utile de plus que le véhicule de série fonctionnant au diesel et doté d’un fourgon standard. Parallèlement, on ne manquera pas l’Advanced Urban Vehicle de ZF Friedrichshafen. La voiture concept de ZF révèle le potentiel offert par la constitution de réseaux intelligents de systèmes individuels de châssis, d’entraînement et d’aide à la conduite tout en présentant une solution exemplaire pour le segment des petites voitures et voitures compactes dans la circulation urbaine individuelle. L’Advanced Urban Vehicle est un exemple du potentiel d’innovation recélé par l’entreprise réunissant ZF et TRW : la direction assistée, le volant, le capteur et la caméra arrière ont été développés par ce spécialiste qui est le leader mondial en matière de sécurité. Egalement dans la FestHalle, Eucon, le leader de l’information sur les pièces de rechange et des prestations de services basées sur l’exploitation des données, expose pour la première fois à Automechanika son Aftermarket Intelligence Suite, un outil d’analyse entièrement intégré de tarification des pièces détachées. Expert faisant autorité dans son secteur, il soutient ses clients depuis 1997 en matière de numérisation et d’automation de leurs processus commerciaux et démontre le grand potentiel détenu par des technologies clés comme Big Data et Business Analytics, en particulier en matière d’amélioration de la compétitivité et de la profitabilité.

1 2 3

Et puis aussi …

Entre village de start ups (jeunes pousses), allées de l’innovation réunissant les prix obtenus par les entreprises les plus performantes dans tous les domaines de l’automoible, on peut être tout aussi curieux d’autres nouveautés des secteurs porteurs d’avenir présentées par Continental / Contitech, Schaeffler et Huf Hülsbeck & Fürst (Allemagne), Brembo, Texa et Star Gas (Italie), par IDLP Groupe, Lumileds France SAS (Philips) et OOCAR Sas (France) ainsi que par Elci Elektronik Kima San. Tic. Ltd (Turquie), OOO Pandora Trade (Russie), Hanyang Information & Communication (Corée du sud) et Reduce Carbon Energy (Taiwan). Pour découvrir la mobilité de demain, au sens le plus propre du terme, on peut essayer divers véhicules électriques sur un parcours situé dans l’espace d’exposition en plein air voisin.

Ateliers bilingues pour les pros de la réparation     

Les ateliers pour les pros de la remise en état offerts dans le cadre d’Automechanika bénéficient d’une longue tradition à Francfort. Cette année, les visiteurs professionnels peuvent même faire douze stages différents de formation professionnelle continue. Et cela à titre gracieux et, au choix, en allemand ou en anglais.

La durée de vie du savoir est d’environ cinq ans sur Internet. Si l’on ne se tient pas régulièrement au courant des toutes dernières connaissances, on a vite fait de décrocher sur le marché numérique. Pendant tout le Salon, du 13 au 17 septembre, il y aura au total douze ateliers pour les professionnels de la remise en état des véhicules accidentés, avec quelque chose de particulier cette année: les stages de 3 heures seront bilingues. La matinée du jour du Salon sera réservée aux visiteurs de langue allemande, alors que l’après-midi, les experts exposeront en anglais les contenus de leurs cours du matin.  Cette année, l’offre de formation professionnelle continue est structurée en trois grandes rubriques. D’une part, la saisie impeccable et précise des dommages et le calcul des frais occasionnés, de l’autre l’entretien des véhicules hybrides et à hydrogène, la troisième grande rubrique étant les systèmes d’assistance à la conduite avec le calcul des coûts, la remise en état et la remise en service des véhicules réparés.

Calcul des coûts, remise en état, contrôle 

Ce processus commence dès la constatation des dégâts et le calcul des coûts. Car certaines pièces des systèmes d’assistance à la conduite se trouvent dans le secteur de la collision et peuvent donc être endommagées ou, si elles sont encore intactes, doivent être laborieusement démontées pour réparer le véhicule. En outre, après la réparation des dégâts causés par l’accident, il faut les remettre en place et les recalibrer avec un maximum de précision. C’est la seule façon de garantir la sécurité de fonctionnement et de circulation du véhicule réparé. Ces travaux causent des frais dont il faut tenir compte exactement lors de la constatation des dégâts et du calcul des coûts. Les ateliers «Saisie systématique des dégâts sur des voitures accidentées» et « Calcul des coûts et communication des réparations en utilisant l’informatique» sont consacrés à ces défis quotidiens de la réparation de véhicules dans les garages avec des présentations en direct.  Proposé pour la première fois en 2012 au 22ème Automechanika, l’atelier d’utilisation de la technique haute tension sur les véhicules hybrides est élargi cette année par la transmission de connaissances de base sur les véhicules à hydrogène. Après avoir suivi cet atelier avec succès, les personnes intéressées reçoivent une homologation «Initié aux entraînements hybrides/à hydrogène».   

De plus, les deux ateliers «Lecture de la mémoire de pannes/diagnostics de pannes/réglage des phares» et «Diagnostic du châssis/calibrage de la caméra» sont nettement élargis et actualisés. Comme pour la constatation des dégâts et le calcul de leurs coûts, de nombreux systèmes d’assistance à la conduite, aujourd’hui intégrés même dans la catégorie des compactes, exercent une influence considérable sur tout le processus de remise en état. Les ateliers présentent à l’aide d’applications pratiques ce à quoi les professionnels des garages doivent particulièrement veiller. En outre, le réglage des systèmes de caméras est démontré. La précision de calibrage exigée des détecteurs radars et les effets désastreux entraînés par les moindres écarts des valeurs prescrites font l’objet d’autres présentations en direct dans le cadre de l’atelier.

Des équipementiers actifs en termes de formation

Le programme de formation professionnelle continue du 13 au 17 septembre englobe des ateliers consacrés aux nouveaux procédés d’assemblage des carrosseries, aux matériaux et composites innovants dans la construction automobile et aux nouvelles techniques de peinture. Pour la réalisation des ateliers de carrosserie et de peinture, Messe Frankfurt reçoit le soutien, entre autres, des entreprises Adam Opel AG,  BASF Coatings/Glasurit, Beissbarth, BMW, Carbon, Car-o-Liner, DEKRA Automobil GmbH, Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Farécla, Festool GmbH, Henkel AG & Co. KGaA, L-Tec, Robert Bosch GmbH, SATA, Sehon, Toyota, Vosschemie GmbH,  Wieländer + Schill. En plus de tous les spécialistes d’équipements d’ateliers, les visiteurs professionnels trouvent ici aussi des acteurs mondiaux du secteur des pièces qui présentent des solutions systèmes pour les ateliers de réparation. Entre autres aussi, à côté de Bosch et de Mahle Service Solutions, des fabricants d’automobiles comme Peugeot Citroën.   

1

Peugeot Citroën endosse un nouveau maillot

Peugeot/Citroën: service pour toutes marques Ainsi, le fabricant français d’automobiles profite de sa présence dans le hall 9.0 pour présenter à l’échelon international sa nouvelle marque EURO REPAR CAR SERVICE. Il s’agit ici d’un réseau d’ateliers de maintenance et de réparation non liés à une marque. Ce réseau qui résulte de la fusion en 2015 des systèmes EUROREPAR et MOTAQUIP CAR SERVICE dispose déjà à l’échelon européen d’environ 2.000 ateliers et assure la maintenance et la réparation de toutes les marques en respectant strictement les directives des fabricants. Recrutement grandeur nature ! 

Hella s’agrandit encore !

Plus de produits, plus de surface  Hella Gutmann Service Solutions change de site. Traditionnellement présent ces dernières années dans le hall 8, le spécialiste des services d’Ihringen propose cette année pour la première fois ses produits et services pour les ateliers dans le hall 9, à savoir l’équipement professionnel pour les ateliers de réparation d’automobiles ainsi que les solutions spéciales pour les organisations et entreprises du secteur automobile. Les produits centraux sont les données, les logiciels et appareils de diagnostic, de test des gaz d’échappement, de réglage de l’éclairage, de services de climatisation, de contrôle des systèmes et la technique correspondante de mesure.

Numérisation à tout va…

De même, des exposants traditionnels comme MAHA, Snap-On, Nussbaum, Autop Maschinenbau ou Texa, qui ont su susciter l’enthousiasme dans le passé surtout par des stands imposants et de lourds articles d’exposition pour les ateliers de réparation, intègrent de plus en plus fréquemment de l’électronique et des logiciels dans leurs produits afin de permettre de nouveaux processus numérisés dans le service. C’est aussi valable pour les exposants de produits axés sur le service des pneus – dont Corghi, Ravaglioli ou Werther – qui ont renforcé leur présence à Francfort cette année. La numérisation progresse même sur le marché des pneus et on est curieux de savoir quelles solutions les fournisseurs spécialisés présenteront à Francfort.

avec Messe Frankfurt

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires
Related

GME, la preuve par l’exemple ! L’assistance par passion !

Découvert sur Equip Auto Alger, GME ou Groupe Mécanique...

Rechange Maghreb, Le Mag’ : un programme à couper le souffle !

La contrefaçon vue par les organisateurs de salons Chaque Année,...

TMD FRICTION CÉLÈBRE LES 100 ANS DE BENDIX

TMD Friction célèbre le 100ème anniversaire de sa marque...

Naftal désigné pour gérer la production et la distribution des lubrifiants en Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...