Das Automotive AM, un des premiers sites en ligne en Algérie

Das Automotive AM, un des premiers sites en ligne en Algérie

Face à la conjoncture actuelle, le digital devient une obligation, y compris pour vendre des pièces détachées automobiles. Cependant, l’exercice et loin d’être simple en Algérie où le paiement par carte bancaire est loin d’être naturel ! Cela n’a pas empêché Abde Samad Djebline de se lancer dans l’aventure. Récit.

Il ambitionne de réaliser un chiffre d’affaires mensuel de 5 millions de dinars dans un proche avenir, malgré toutes les contraintes qui s’accumulent quand on souhaite exercer une activité de vente en ligne de pièces détachées automobiles. Surtout en cette période où les approvisionnements sont gênés par Le Covid, la logistique également, sans parler des règles strictes d’importation et des difficultés liées à la validation de la carte bancaire. Pourtant, depuis qu’il a commencé, il y a deux ans, il voit bien que la demande est là et forcit : « Je me suis rendu compte de la difficulté qu’avaient les automobilistes de chercher leurs pièces, de faire plusieurs magasins pour trouver la bonne et au bon prix. C’est pourquoi, j’ai créé ce site de vente en ligne, au départ, pour les particuliers, et maintenant aussi pour les professionnels. Je suis dans la pièce de rechange depuis 2010 et après un bref passage comme agent d’assurance, je suis revenu dans la pièce mais en me dirigeant vers Internet, car c’est l’e-commerce, la version actuelle de la pièce de rechange » nous confie Abde Samad Djebline. Comme l’attestent ces mots de présentation sur le site de Das Automotive AM : « L’E-commerce n’est pas une mode ni une passagère mais plutôt une réalité et une vision d’un monde futur. Nous ne pouvons pas négliger le fait que le consommateur traditionnel algérien a changé en se dirigeant vers un achat plus moderne, efficace et illimité. Das Automotive AM est la vision et la version concrète de cette révolution en Algérie. Ensemble nous visons à répondre aux besoins des clients dans tout le territoire national, à éveiller la concurrence et à promouvoir la production nationale. »

Toutes marques, tous modèles

Lorsqu’il a commencé, Abde Samad Djebline s’était spécialisé dans les pièces pour voitures asiatiques principalement, et indiennes, de Great Wall à Mahindra en passant par Tata et d’autres marques de ce continent. Il s’approvisionnait auprès d’agrégateurs pour offrir le plus de références possibles. Lorsqu’il s’est tourné vers l’Internet, il s’est rendu compte de l’énorme potentiel de la vente en ligne et s’est mis aux pièces pour voitures allemandes (Volkswagen, Porsche…), françaises ou encore Fiat, tout en se fixant comme objectif d’ajouter aussi les coréennes en 2021. En fait, il ne se fixe aucune limite « pour répondre à la demande qui se porte sur toutes les marques. En effet, même les distributeurs officiels des grandes marques ne disposent pas de toutes les références et les automobilistes doivent chercher un peu partout. Mon objectif est de pouvoir offrir le plus de références possibles en ligne. Ce n’est vraiment pas simple, parce qu’il est impossible d’obtenir des équivalences, des bases de données et d’établir des catalogues. Même Oscaro en France a dû consacrer beaucoup de temps et d’efforts pour obtenir toutes les équivalences. A cela, il faut ajouter les contraintes liées au pays, à l’Algérie, pour l’importation des pièces, notamment en délais d’approvisionnement et en démarches administratives. Il est difficile d’établir des prévisionnels justes », explique Abdessamad Djebline.

Un process qui pourrait être plus simple

Le principe de commande reprend les codes du commerce traditionnel en ceci que le client envoie sa demande par internet (120 000 visites par mois) accompagnée de la photo de la pièce voulue et des informations nécessaires ou par téléphone (20 000 appels par mois) en donnant le descriptif de la pièce. A charge pour Das Automotive AM d’identifier le plus rapidement possible la pièce et de l’envoyer sous 24 à 48 h au client – par transporteur conventionné -, à partir de son stock ou en se la procurant auprès d’autres professionnels de la pièce. L’idée étant que l’automobiliste et bientôt le professionnel l’ait le plus vite possible. La question du paiement se veut plus compliquée puis finit par rejoindre les habitudes : à réception auprès du transporteur s’avère la solution plébiscitée par tous. « Le client peut régler par virement et aussi par carte interbancaire puisque nous sommes habilités ; cependant ce paiement est souvent conditionné par un SMS de contrôle de l’établissement financier, sms qui ne fonctionne pas. D’où le recours au virement et le plus souvent au paiement à réception » précise Abdessamad Djebline. En attendant un circuit plus souple, Das Automotive AM décolle doucement et emploie déjà une vingtaine de personnes. La notoriété du site s’accroit grâce au bouche à oreille en plus des campagnes de promotion sur les réseaux sociaux et les médias traditionnels. D’où le vœu d’ Abde Samad Djebline d’accéder à un chiffre d’affaires mensuel de 5 millions de dinars très rapidement…

Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.