Croissance fulgurante de Sarl General Auto Pièces via Yenmak

Date:

Avec plus de 35 ans de métier derrière lui, Yacine Oughlici incarne parfaitement l’essence de la marque turque Yenmak sur le marché automobile algérien. Son parcours, jalonné d’expérience et de succès, l’a vu passer d’une représentation régionale à une couverture nationale, élargissant ainsi l’empreinte de la marque sur tout le territoire. Sous sa direction, Sarl General Auto Pièces a élargi son portefeuille de marques automobiles, avec Volkswagen récemment ajoutée à sa liste grâce à l’importation de pièces de première monte de chez Yenmak, la société mère. Malgré les ambitions florissantes de l’entreprise algérienne, elle doit naviguer avec prudence dans un contexte réglementaire complexe, où les processus de « balayage » et de « régularisation » dans le domaine de l’importation exigent une attention minutieuse et une adaptation stratégique.

Rencontrer Yacine Oughlici, directeur de la Sarl General Auto Pièces et représentant officiel de la marque Yenmak, est toujours un moment privilégié. Il incarne l’héritage d’une tradition familiale ancrée dans l’univers de l’aftermarket. En effet, c’est son père, Bachir Oughlici, doyen de la rechange automobile dans l’Ouest algérien, qui a initié cette aventure dès 1965, plongeant ainsi Yacine, dès son jeune âge, dans cet environnement fascinant. Ayant grandi aux côtés de son père, qui lui-même a été élevé dans ce domaine par son propre père, Yacine représente aujourd’hui la quatrième génération impliquée dans l’industrie de la pièce automobile.

C’est lors du salon Equip Auto Alger 2024 que nous avons eu l’occasion de retrouver ce remarquable entrepreneur, présent sur un stand arborant fièrement le logo de Yenmak. Cette marque occupe une place particulière dans le cœur de Yacine, lui ayant permis de se faire un nom en Algérie grâce à sa renommée et son rayonnement à l’échelle mondiale. En retour, Yenmak doit également une dette de gratitude à Yacine, qui, grâce à ses 35 années d’expérience dans le secteur, a su tisser un vaste réseau de contacts. Ce réseau a été essentiel pour implanter la marque spécialisée dans les pièces moteur sur le marché algérien.

En 2019, Yacine Oughlici a entrepris un partenariat avec l’entreprise turque, et en moins de trois ans, le représentant officiel algérien a réussi à réaliser des performances exceptionnelles, comme il l’a lui-même exprimé. Les années 2022 et 2023 ont été marquées par un chiffre d’affaires remarquable, témoignant du succès fulgurant de cette collaboration. Ce résultat est le fruit d’un travail acharné des deux parties : d’une part, la marque turque, en constante évolution et amélioration de la qualité de ses pièces, et d’autre part, Yacine, qui est passé d’un simple opérateur dans l’ouest de l’Algérie à un importateur majeur couvrant désormais l’ensemble du pays.

Yacine Oughlici a partagé une réflexion franche sur l’évolution de son entreprise : « Il y a bien des années, notre couverture géographique était limitée. Aujourd’hui, nous sommes présents sur tout le territoire algérien, mais atteindre cet objectif n’a pas été une mince affaire. Notre approche stratégique repose essentiellement sur la confiance avec nos clients. Pour gagner cette confiance, nous devons être polyvalents, en nous adaptant à leurs besoins, en facilitant les paiements et en les éduquant sur nos produits. Avec 35 ans d’expérience dans le secteur, je sais que bâtir une clientèle solide ne se fait pas du jour au lendemain. Chez Sarl General Auto Pièces, nous nous efforçons toujours d’importer uniquement des marques de qualité. Nous savons que la clé du succès réside dans la qualité des produits que nous proposons. C’est pourquoi nous choisissons soigneusement nos partenaires en Europe, notamment en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, et ailleurs ».

Depuis ses débuts, l’entreprise a progressivement élargi sa gamme de pièces, initialement axée sur les marques Renault et Peugeot, pour inclure également des pièces pour Opel et Ford. Récemment, elle a franchi une nouvelle étape en introduisant des pièces pour Fiat et en concrétisant un projet visant à proposer des pièces pour Volkswagen. Yacine Oughlici, partageant sa vision de l’expansion de l’entreprise, souligne que cette croissance vise à répondre à une demande soutenue sur un marché particulièrement dynamique : « Les Algériens ont un fort appétit pour la consommation, ce qui se traduit par une demande importante sur le marché. Nous sommes bien positionnés pour répondre à ces besoins grandissants. Envisageant même de nous diversifier dans le secteur des poids lourds, je suis confiant dans notre capacité à saisir les opportunités, bénéficiant d’une solide expertise et d’une compréhension approfondie du marché ».

Patience et perspective à long terme

L’entreprise algérienne, Sarl General Auto Pièces, regorge d’ambition et de potentiel de croissance, malgré les défis temporaires engendrés par les mesures de régularisation en cours dans le domaine de l’importation. Yacine Oughlici, reste optimiste quant aux perspectives à long terme, soulignant que ces initiatives visent à établir un cadre plus clair et à favoriser le développement continu des activités commerciales locales.

« Malgré nos grandes ambitions, l’importation devient de plus en plus complexe de nos jours. Comme beaucoup d’autres acteurs du secteur, nous sommes confrontés à des problèmes d’indisponibilité de stock, un décalage entre l’offre et la demande qui persiste depuis un certain temps. Cependant, cette régulation en cours, orchestrée par l’État, vise à assainir le marché dans son ensemble, ce qui est bénéfique pour l’ensemble du secteur. Initialement, nous étions 35.000 importateurs algériens, tous domaines confondus, mais ce nombre a diminué pour atteindre 20.000 à mesure que l’État prend des mesures pour éliminer les opérateurs illégaux. Bien que cela entraîne des retards dans la livraison de nos produits à nos clients, nous sommes prêts à patienter le temps nécessaire pour que tout soit rétabli dans l’ordre ».

Interrogé sur sa participation au salon de cette année, Yacine Oughlici partage ses réflexions : « je suis ici pour représenter Yenmak, une marque qui a grandement contribué à ma notoriété en Algérie et à ma progression professionnelle. En ce qui concerne cette édition du salon Equip Auto Alger, nous constatons la présence d’un peu plus de 400 exposants, ce qui est relativement peu comparé aux éditions précédentes qui comptaient entre 600 et 700 exposants, principalement locaux. Aujourd’hui, la majorité des exposants sont turcs et chinois, et d’après mon analyse, les entreprises chinoises ont perdu une part importante de leur marché et tentent maintenant de la reconquérir. Le marché chinois connaît un déclin, tant en Algérie que dans d’autres pays, et ils doivent rivaliser en termes de qualité pour s’imposer, surtout dans les pays où il existe une production locale. De plus, ils doivent également être compétitifs en termes de prix ». Yacine a conclu en annonçant son intention de participer au salon Automechanika Istanbul 2024.

Abdellah Khalil

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.algerie-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires
Related

TRADEX met l’accélérateur sur la pièce de rechange et sa marque

Ayant offert à son groupe une croissance exponentielle grâce...

Automotors-Pro : héritage et ambition au cœur du marché des pièces allemandes

Automotors-Pro, filiale de German Motors Service (GMS), se distingue...

Nexus Algérie : Sami Larbes reçoit !

Comme vous le voyez sur les photos ci-jointes, les...