Saleri, le revival annoncé des « seventies » !

Saleri, le revival annoncé des « seventies » !

Leader de la pompe à eau dans les années 70 et 80 en Algérie, Saleri compte reveniren force sur un marché qu’il connaît bien et qu’il affectionne. La reconquête est en cours.

Ce n’est pas sans une certaine nostalgie que Patrick Tarozzo, le directeur export de Saleri sur cette région (entre autres) évoque la position de leader de la marque italienne premium de pompes à eau en Algérie. Une nostalgie vite abandonnée au profit de l’ambition que porte Patrick Tarozzo pour ce marché dans les années à venir comme il nous l’explique : « SIL a été leader du marché dans les années 70/80, et a connu un véritable succès, avant d’être fortement concurrencé et de perdre ses positions. Cependant, si la concurrence est forte et semble consolidée, le marché algérien reconnaît toujours SIL, comme une marque de qualité première monte, et c’est cette position sur laquelle nous voulons nous appuyer, via une offre compétitive et innovante – y compris sur les nouvelles technologies brevetées, afin de renfoncer notre présence au travers de nos partenaires historiques spécialistes de la gamme européenne premium. » Dans cette perspective, Saleri s’est aussi rapproché des groupements internationaux comme Nexus International et Amerigo International, cette année (Saleri était déjà référencé chez ATR et Temot International). C’est pourquoi, Patrick Tarozzo était présent sur le stand d’Amerigo afin de « montrer de manière claire et efficace au marché, ses nouvelles technologies en gammes OE et IAM, et renforcer ses relations avec les adhérents algériens du groupement ». Saleri compte déjà de nombreuses collaborations actives avec divers adhérents du groupement Amerigo de différents pays et compte prendre une place plus importante en Algérie.

Un nouveau braquet !

Comme dans le cyclisme, il faut parfois changer de braquet pour gagner et c’est, en quelque sorte ce qu’a organisé le groupe Saleri tout récemment. En effet, pour poursuivre son développement industriel et réaliser son plan de croissance, Saleri a, en début d’année 2018, conclu un accord de participation avec le fonds italien d’investissement Quaestrio Capital SGR SpA, qui a acquis 26,6 % du capital de SIL – Saleri Italo SpA. La transaction se concrétise par une augmentation de capital de 23 millions d’euros, dont 15 millions d’Italian Growth Fund (Quamvis SCA/ Quaestrio Capital SGR) et 8 millions d’euros de la famille Saleri, fondateur et dirigeant du groupe, qui détient dorénavant 73,4 % du capital de l’entreprise. L’entreprise reste donc à majorité une entreprise familiale mais bénéficie, désormais, d’un soutien non négligeable pour accompagner son développement à la fois en première monte comme en Aftermarket. Il faut rappeler que depuis sa fondation en 1942, Saleri a su s’imposer sur la scène internationale et notamment européenne  avec une production annuelle de 6 millions de pièces sur trois sites de production, deux en Italie (Lumezzane, Brescia) et un en Chine (Shanghai) pour un total de plus de 180 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Saleri compte plus de 500 employés dont le nombre d’ingénieurs et de techniciens supérieurs dépasse les 15 %, des professionnels totalement impliqués dans le développement des systèmes les plus avancés de refroidissement principal et auxiliaire pour les moteurs : pompes mécaniques, pompes variables, pompes électriques et la dernière technologie, « pompe électromécanique », toutes brevetées Saleri et remportant plusieurs prix au niveau international. Ce qui explique la croissance vraiment remarquable que la société a effectué depuis 2010 : en 5 ans, de 2010 à 2015 le chiffre d’affaires a presque triplé. L’entrée du fonds industriel et le process de structuration de l’organisation se sont avérés des passages nécessaires pour supporter un tel plan de développement et d’internalisation. Plus d’un milliard d’euros de commandes sont déjà engrangées jusqu’à 2023 avec 60 millions d’investissements en R&D. Saleri, en première monte, couvre les besoins des moteurs BMW à 85 % (pompes variables, mécaniques, et électriques), ceux d’Audi à 10 %, livre 500 000 pièces par an à PSA / Opel et enregistre 200 millions d’euros de commandes chez Daimler – Mercedes, pour ne citer que ceux-là

l’Aftermarket, une place de choix !

S’appuyant sur ses positions en première monte, qui lui permettent d’accompagner les professionnels de la rechange, Saleri réalise dans ce domaine 27 millions d’euros de chiffre d’affaires sur 70 pays (dont 85 % en Europe)  et offre au marché une gamme de 1 000 références de pompes à eau qui couvrent 98 % des besoins du parc VL/VUL (25 % en production propre issus de l’OE), mais aussi 91 références de pompes avec kit de distribution avec courroie et composants rigides, marque et qualité premium « Superkit SIL ». En clair, Saleri entend couvrir les besoins du marché tant en pompes mécaniques, électriques auxiliaires, et Superkit, dont ils étendent la gamme en permanence, qu’en nouvelles technologies variables et électriques. Pour ce faire, ils s’appuient également sur le centre logistique italien, dont l’objectif est de livrer partout en moins de trois jours avec un taux de service de 95 %. Un impératif, compte tenu de la stratégie groupe de consolidation des marchés européens et le renforcement sur les marchés émergents.    

HD

Réagir

Your email address will not be published.