Diesel Technic maîtrise le jeu des 7 familles !

Diesel Technic maîtrise  le jeu des 7 familles !

L’opérateur allemand bien connu dans le monde du poids lourd depuis 1972, et du VUL, fournit les pièces sous le nom DT Spare Parts, pour les véhicules des 7 grandes marques de constructeurs de PL européens. Et uniquement pour ces 7 constructeurs, ou comment se faire un nom dans le premium…

Depuis 1972, Diesel Technic œuvre dans le développement des produits pour véhicules poids lourds et plus récemment pour le VUL selon un process désormais éprouvé, développement de produits, contrôle du premier échantillon, contrôle des séries, et service après-vente. Sur sept grandes marques de constructeurs, le travail est colossal et mobilise quelque 650 personnes dans le monde, dont 450 au siège de Kirchdorf en Allemagne. Le groupe s’appuie sur des filiales essentiellement en Europe (Pays-Bas, Espagne, Italie, Grande-Bretagne, France) et également en Asie, à Singapour, et au Moyen-Orient, à Dubaï. Chaque filiale – qui appartient au groupe – vend en son nom et est cliente de la maison mère pour sa région et exclusivement sa région, pour une traçabilité optimale des pièces et un contrôle des flux. Le groupe vend dans 150 pays et s’il n’existe pas de filiale, c’est l’Allemagne qui gère en direct, comme pour l’Afrique du Nord. La gamme comprend 40 000 pièces DT Spare Parts et 1000 références sous le nom Siegel, une petite gamme dépositionnée, desservant surtout le Moyen-Orient, même si elle est disponible pour toutes les filiales. A noter que c’est à chaque filiale d’établir ses stocks comme le précise Yanick Lemarié, directeur général Diesel Technic France : « Sur notre plateforme France, nous stockons 20 000 références sur les 40 000 de Diesel Technic parce que nous adaptons notre stock au parc circulant en France. Il n’est pas nécessaire, par exemple, d’avoir en rayon, les pièces pour les anciens Mercedes ou les anciens Scania. En revanche, les pièces existent et sont toujours disponibles en Allemagne si besoin. Nous livrons en 24 h voire dans la journée ! » Le Maghreb, est lui, livré en direct par l’Allemagne. Le système logistique s’avère très sophistiqué, puisque le système de dédouanement est entièrement intégré dans la structure de l’entreprise et donc habilité par les douanes. L’espace étant sécurisé, les délais sont raccourcis d’autant.

Une offre produits redoutable d’efficacité

Diesel Technic doit offrir la plus belle offre de pièces sur le marché du poids lourd qui existe et n’hésite pas à fournir des pièces du levier de vitesses au pare-chocs. En fait, pour citer Maren Hormann, Directrice du marketing Groupe, « nous consacrons un catalogue par marque et par modèle de véhicule. Pour le Volvo FH, par exemple, nous avons le maximum de pièces, de la calotte d’aile à l’arbre de transmission, à la culasse… nous fournissons tout, Damper to Damper. Une force pour nos distributeurs qui n’ont qu’un seul interlocuteur pour les 7 marques, et qui ne sont pas obligés de faire du sourcing pièce par pièce lorsqu’un camion arrive sur le marché. Pour le transporteur, cela lui revient moins cher que d’aller chez le concessionnaire, alors que nous allons très loin dans le service qu’on lui offre. Par exemple, quand on vend un embrayage, on vend toutes les pièces de son environnement, on lui propose toutes les pièces. S’il s’agit d’un choc avant, on aura en catalogue, la carrosserie, les durits le radiateur etc. C’est vraiment une offre globale que le professionnel peut découvrir également sur le Partner Portal, où le professionnel peut effectuer toutes ses commandes ». Compte tenu de l’étendue des gammes proposées, Diesel Technic a mis en place parallèlement un outil de fidélisation, le Premium Shop !

Un process de validation très précis

N’étant pas fabricant première monte pour pouvoir attaquer toutes les marques en même temps, Diesel Technic a mis au moins une panoplie de process pour arriver à sortir en moins de deux ans un catalogue de pièces global pour un nouveau véhicule. Tout d’abord, le groupe a constitué un panel de fournisseurs qu’ils ont validés, et qui travaillent en reverse engineering selon les cahiers des charges établis par les ingénieurs maison de Diesel Technic. Cela commence par l’envoi d’échantillons du fabricant au service développement produits qui les passent aux bancs tests, et si les tests sont validés, la production débute avec toute une série de contrôles qualité aléatoires. « Tous nos produits sont identifiés et tracés, portent même notre signature et si on devait rencontrer un problème, on peut intervenir immédiatement pour bloquer le lot. Ce process nous permet également d’upgrader certaines pièces qui ne donnent pas entière satisfaction à l’origine. Il arrive, en effet, qu’une pièce conçue à l’origine ne soit pas optimale ou que son environnement la fragilise, alors nous la revoyons et la fabriquons différemment pour résoudre le défaut ou le manque de performance. Pas question pour nous de rééditer à l’identique une pièce qui présente des faiblesses à l’origine ! » nous explique Yanick Lemarié, avant de poursuivre : « c’est aussi pour cela que nous pouvons garantir toutes nos pièces DT Spare Parts deux ans ! ».

Un accompagnement permanent des distributeurs, aussi en arabe

« Nous fournissons tous les documents et instructions de montage sur le Partner Portal, commentent Yanick Lemarié et Maren Hormann, que le client peut imprimer à partir du PDF, mais, de toutes les façons, il dispose de la version papier dans la boîte elle-même. Parallèlement, nous utilisons la chaîne YouTube pour diffuser des vidéos assez ludiques : les mécaniciens peuvent monter les pièces en souriant ! » Et ce qui apparaît souvent comme le plus important, la relation de partenariat entre le distributeur – généralement élu parce que le plus actif dans sa région et son secteur – et Diesel Technic se fonde sur des accords gagnant-gagnant. Les prix sont compétitifs – et il n’y a pas le sourcing à faire, ni de perte de temps à choisir sur un grand nombre de sites Internet – et garantissent des marges intéressantes aux professionnels. C’est d’ailleurs pour cela, que les VUL sont entrés en piste à la demande des pros qui travaillent les deux catégories. La croissance du domaine des fourgons chez Diesel Technic est assez impressionnante et révèle l’un des atouts majeurs de la marque : « nous sommes une PME, cela nous confère une vraie souplesse et une grande réactivité. Parfois, on nous demande une pièce que nous n’avions pas prévu de faire fabriquer, nous étudions immédiatement la faisabilité marché et la mettons en fabrication. Il nous faut 3 à 6 mois pour joindre une pièce isolée au catalogue » se félicite Yanick Lemarié. N’oublions pas de préciser que le site web est accessible également en langue arabe, ce qui est fort apprécié en Afrique et au Moyen-Orient bien sûr. Enfin, il nous faut évoquer la Partner Academy qui permet aux distributeurs d’inviter leurs clients à des séances de formation, et de prouver, s’il en était besoin – la qualité des produits proposés par Diesel Technic, qui se traduit par le DTQS ou le Diesel Technic Quality System, dont on a parlé, et qui est à la base du succès de cette « PME » ! Hervé Daigueperce

Réagir

Your email address will not be published.